Le « blog » sur lequel vous entrez a pour objet de vous faire connaître la vie d'un régiment de territoriaux durant la Grande-Guerre, à travers ordres divers communiqués aux différents échelons par un document nommé « La décision ». Jour après jour, le lieutenant-colonel Nanta, chef de corps, transmet, informe ou ordonne au moyen de ce véritable outil de communication.

Les documents originaux sont de format 19 X 31 et le texte en est manuscrit, obtenu par procédé de polycopie à la gélatine. La conservation en est bonne puisqu'il s'agit de l'exemplaire remis au chef de corps qui, les ayant conservé les fera relier lorsque la guerre sera terminée. Les autres exemplaires étaient destinés aux bataillons qui retransmettaient à leur tour les ordres généraux aux compagnies, jusqu'au soldat de 2e classe lors d'un des rassemblements ou rapport journalier.

Un ensemble de trois forts volumes regroupe les années 14 à 18, le premier jour étant le 10 août 1914 et le dernier le 4 mars 1918, jour de la dissolution du régiment. Le premier volume contient un préambule reprenant les évènement du 27 juillet au 9 août 14. Le second volume contient en annexes des lettres de félicitations de généraux adressées directement au lieutenant-colonel Nanta afin qu'il en fasse part à son régiment.

Afin de vous permettre de suivre les marches et opérations effectuées par le régiment, il apparaît qu'il est important de débuter par le premier jour de la mobilisation et de continuer au jour le jour. Ceci tient compte du temps qui passe, de la saison et de l'évolution de mentalités.

Il faudrait évidemment être capable de faire abstraction de notre connaissance de la suite... En effet, ces lecture nous montrent combien à certaines périodes on formait de vains espoirs.

Soyez patients. Vous pouvez vous familiariser avec l'historique de ce régiment - constitué à Avignon - que vous obtiendrez sur le beau site de Renaud Meunier.

D'autre part, un ensemble presque complet de correspondance entre un capitaine du 118e et son épouse pourrait compléter parfois de façon plus personnelle les décisions qui ont un caractère strict et administratif, de ce fait à portée générale et sans chaleur.

A bientôt avec les anciens du 118e territorial.