*Punitions. – A......t M. soldat 118e territorial ( fort d’Asnières ), 4 jours de salle de police % du général gouverneur : « Circulait en ville le matin à l’heure où les cantonnements sont consignés. » - Le commandant de la 5e Cie. fera connaître les motifs pour lesquels le soldat A......t de sa compagnie, était en ville sans permission hier matin. – Le général gouverneur porte à 30 jours de prison dont 8 de cellule la punition infligée au soldat T.....r au rapport du 22 courant pour ivresse et scandale ; cet homme accomplira sa punition au fort Saint-Apollinaire ; il sera pris en subsistance par la 12e à la date du 20 (avec rappel à cette date).

*Infirmier. – M. le commandant du 3e Bon. recherchera dans son Bon. un homme susceptible d’être nommé infirmier à la 12e, en remplacement de Brès, passé au dépôt ; le nom sera envoyé au bureau du lieutenant-colonel le lundi 28.

*Plantons. – En raison du déplacement de l’état-major à Fontaine, MM. les chefs de Bon. feront connaître s’ils sont d’avis de modifier les heures d’arrivée et de départ des plantons de Fontaine. Rendre compte lundi 28.

*Départ pour Fontaine. – Le détachement quittera Pouilly aujourd’hui à 13 h. ; les chevaux et bagages suivront la troupe.

*MM. les commandants de Cie. informeront les fournisseurs que le lieutenant d’approvisionnement leur effectuera directement le paiement du bois, paille de couchage, fourrage et avoine, contre la présentation de leurs bons, aux dates, heures et lieux suivants : 2e Bon. le 29 septembre à 8 h. 30, mairie de Ruffey – 3e Bon. le 29 septembre à 10 h. 30 mairie de Varois – 1er Bon. le 30 septembre à 11 h. 30 mairie de Saint-Julien.

*Elèves-officiers. – Le peloton des élèves officiers, constitué en exécution de la circulaire ministérielle du 5 septembre 1914 sera concentrée à Ruffey à partir du lundi 28 courant ; les hommes ou gradés seront mis en route dès le réveil pour arriver au cantonnement avant 10 heures ; ils emporteront avec eux tous leurs effets et armes et seront pris en subsistance par la 7e Cie.

2e Cie. : Chauvet L. ; Gobert L.

5e Cie. : Morenas,sergent – Grangeon, caporal.

6e Cie. : Allègre, sergent-fourrier – Usclat, sergent – Chauvin, sergent Bernard, caporal – Polliand, soldat.

7e Cie. Sauvage, sergent.

8e Cie. Combel, sergent.

6e Cie. Vincent, sergent-major.

7e Cie. Clérian, adjudant.

M. le commandant Barbezier est chargé de l’instruction du peloton ; il s’adjoindra, s’il y a lieu , un officier qu’il choisira dans son bataillon pour le seconder ; cette instruction doit être surtout pratique et poussée de telle façon que d’ici un mois ou 6 semaines, tous les candidats soient susceptibles d’être nommés sous-lieutenant. Le commandant Barbezier fera au lieutenant-colonel toutes les propositions qu’il jugera convenables pour la bonne constitution du peloton et son éducation. M. le lieutenant Belin fera, une fois par semaine, une conférence sur la comptabilité en campagne et le lieutenant-colonel une conférence sur la topographie et le combat. – Pour ces deux conférences, les candidats viendront à Fontaine, dès la soupe du matin mangée (7 kilomètres environ) et rentreront à Ruffey pour la soupe du soir.

*Clairons. – Demain matin 27, dès le réveil, les clairons dont les noms suivent seront mis en route pour Fontaine-lès-dijon, de façon à y arriver pour la soupe du matin ; ils emporteront, naturellement, leurs instruments avec eux : Capeau, caporal 2e bon. ; Fauchet 5e – Fléchier 6e – Colombe 7e ( laissera son clairon à Vincent ) – Suci 8e – Laurent 10e – Il sera envoyé lundi matin, un clairon ( instrument ) aux 3e et 9e Cies. pour remplacer les deux passés à Langres et Chaumont.

*Feuillées. – Le lieutenant-colonel commandant le 3e secteur recommande à tous les chefs d’unité l’entretien des feuillées ; demander au besoin la chaux au service de santé

Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.