*Ordre du régiment n° 13
MM. les sous-lieutenants Court et Taddei ont été nommés lieutenants à la date du 1er septembre.

A Fontaine le 13 octobre 1914.

Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.

*Musique. – Aura lieu désormais le jeudi de 15 h. 30 à 16 h. 30 et le dimanche de 14 à 15 h.

*Gradés. – Les Cies. remettront au rapport du 15 un état faisant connaître les noms 1° des sous-officiers et caporaux partant avec le détachement de renfort de 600 hommes ; 2° des sous-officiers et caporaux arrivés avec le détachement d’Avignon ; 3° des vacances de tous grades existant dans leurs cadres, après balance entre partis et arrivés.

*Mitrailleurs. –Les mitrailleurs et leurs cadres, n’ayant plus leur armement rentreront à Fontaine le mercredi 14 après la manœuvre ; ils emporteront donc sur le terrain tous leurs bagages, campement, etc. y compris la ½ couverture ; ils rentreront dans leur nouveau cantonnement avec la musique ; ils seront pourvus d’un repas pour le mercredi soir par les soins de la Cie où ils sont en subsistance. Ils seront pris en subsistance par la CHR. à la date du 15. Les adjudants Milhe, Sabon et Amondieu feront porter leurs cantines le 14 au matin par la voiture des vivres de Fontaine.

*Détachement arrivé avant-hier. – Le major du 58e fait connaître, par dépêche, que ces hommes sont alignés en solde et vivres jusqu’au 11 inclus, rayé du dépôt le 12, tabac du 11 non touché. Les compagnies fourniront pour le 15 l’état nominatif des hommes et gradés qu’elles ont reçu le 10, et pour le 16 l’état nominatif des gradés et hommes qu’elles reçoivent aujourd’hui.

*Marche de demain 14. – Les hommes arrivés cette nuit participent à la marche de demain sans sac ni cartouches.

*Relations entre les auxiliaires de place forte et la caserne Junot. – Pour faciliter le service entre le 48e d’artillerie et les différents groupements d’auxiliaires de la place forte, il est indispensable que chaque commandant de secteur se mette en relation avec le corps au moyen d’un planton cycliste. Malgré plusieurs ordres donnés dans ce sens quelques groupements négligent de se faire représenter à la réunion. Les groupements qui devront être présentés pour le 3e secteur, sont les suivants. Groupement des APF. Du fort d’Asnières ; du fort Saint-Julien de Norges et de Brétigny ; du fort Saint-Apollinaire et Varois.

*Actes de lâcheté. – En date du 1er octobre le général commandant en chef écrit ce qui suit : « Il est arrivé au cours des derniers combats que des hommes privés de leurs officiers et se croyant cernés dans un bois ont eu la lâcheté de se rendre. Les fantassins allemands les ont aussitôt placés devant eux en se couvrant de leurs corps et c’est sous des balles françaises que sont tombés ces soldats indignes. Ceux qui avaient échappé ont été fusillés par l’ennemi battant en retraite. Le général en chef ne veut pas, en faisant connaître le n° du régiment déshonorer un corps de troupe, qui jusqu’ici s’était bien comporté, mais il tient à ce que tous les hommes connaissent le sort qui les attend s’ils perdent la notion du devoir militaire et se livrent à l’ennemi.. Le général commandant en chef. Signé : Joffre »

Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.