*Constitution des détachements. – Il a été rendu compte au lieutenant-colonel que dans certaines compagnies on n’avait toujours pas tenu compte des prescriptions indiquant que, pour les tours de départ des hommes de renfort, on devait se baser sur l’âge, en commençant par comprendre dans les détachements les hommes les plus jeunes. Or, s’il est indispensable de garder dans les compagnies certains hommes ou gradés nécessaires à l’intérêt général du régiment, il est au contraire certains emplois qui, du jour au lendemain si le titulaire part, peuvent être de suite comblés. Il est évident que si, dans une compagnie, 6 sergents sur 8, par exemple devaient partir, de par leur âge, le commandant de la Cie. ne peut, pour l’instruction des restants, se dessaisir de ces 6 gradés ; par contre, vélocipédistes, cuisiniers, plantons, secrétaires, ordonnances, etc., etc., doivent marcher avec leurs camarades de la même classe ; on devra, si le régiment était appelé à fournir un nouveau renfort, ce qui n’est pas à souhaiter, tenir un compte absolu de ces prescriptions ; à part les malingres ou éclopés désignés par les médecins et les gradés ou hommes nécessaires au service général, il ne doit y avoir aucune exception ni faveur.

*Imprimés. – Il est fait remise aux compagnies de 50 imprimés de situations rapport. Le prix qui est de 0,60 f. sera retenu au prochain prêt.

*Propositions pour l’avancement. – Les compagnies remettront au rapport du 17 octobre les états de propositions pour tous grades, avec avis du capitaine et du chef de bataillon ; y joindre les livrets matricules ; demander en même temps les mutations de compagnies à compagnies s’il y a lieu. Ajouter les noms des nouveaux, brancardiers, vélos, etc., etc. désignés pour remplacer les hommes partis ou qui doivent partir. Enfin fournir le nombre des soldats de 1re classe de la compagnie.

*Pièces d’identité. – Les compagnies fourniront le 17 courant, un état faisant connaître par numéros matricules, classes, nom et prénoms, observations : 1° les pièces d’identité en excédent ; 2° les pièces d’identité manquantes concernant les hommes reçus dans les deux détachements arrivés ces jours derniers. Les pièces en excédent devront être remises en même temps au bureau du colonel.

*Détachement arrivé hier. – Le major du 58e fait connaître par dépêche que le détachement arrivé hier a été aligné en solde et vivres jusqu’au 13 inclus.

Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.