*Habillement des auxiliaires de places-fortes. – Le dimanche de chaque semaine de 7 h. à 10 h. 30, il sera procédé au quartier Junot du 48e d’artillerie de campagne, pour les auxiliaires de place-forte, habillés à l’uniforme de l’artillerie, au remplacement des effets de linge et de chaussures trop usées, ou nécessitant des réparations qui ne peuvent s’exécuter que dans les ateliers. Les chefs de détachements seront porteurs de bons de distribution et de bulletins de versements, signés des commandants d’unités ; bons et bulletins qui ne seront remplis qu’après les échanges.

*Situation de prise d’armes. – Le lieutenant-colonel a constaté ce matin que malgré ses ordres et ceux du gouverneur de faire marcher tout le monde pour la manœuvre du mercredi, on laissait, dans les cantonnements un bon cinquième de l’effectif, en moyenne, ce qui est absolument ridicule. Il prévient les commandants de cie. que si mercredi prochain, il y a autant d’absents, il n’hésitera pas, tout d’abord à les en rendre responsables, puis à faire deux manœuvres par semaine dont une de nuit. Il est inadmissible qu’on laisse des ordonnances, plantons, secrétaires, cuisiniers d’officiers et de sous-officiers et, par exemple, 14 cuisiniers par Cie. quand il y a 7 à 8 et même davantage de malades ou malingres qui ne font rien. A l’avenir toutes les gardes seront relevées, la veille de la marche, à 17 heures et le jour de la marche, 2 heures après al rentrée dans le cantonnement ; quant aux cuisiniers, leur nombre sera réduit à 2 par section, les malingres ou éclopés fourniront les corvées.

*Campement. – Les compagnies fourniront pour le 24 au rapport un état faisant connaître tout le matériel de campement qu’elles ont en compte : 1° Gamelles individuelles rondes ( ancien modèle ) ou ovales ( nouveau modèle ) – 2° Nécessaires individuels ( Bouthéon ) - .° Marmites à 4 hommes – 4° Marmites à 8 hommes – 5° Grandes gamelles de campement ou plats – 6° Moulin à café – 7° Seaux en toile – 8° Sacs à distribution – b9° Lanternes d’escouade – 10° Hachettes de campement.

*Musique. – Le soldat Maillard, musicien, de la 3e Cie., se montrant indiscipliné, rentrera à sa Cie., demain après la soupe ; mutation à la date du 23 courant.

*Fonctions de gouverneur. – Le colonel du Martray exercera jusqu’à nouvel ordre, à titre provisoire, les fonctions de gouverneur de Dijon en l’absence du général Brissaud.

*Ordre d’arrestation. – A la date du 18 octobre, sous le n° 460-G.1/T le général commandant la 8e région télégraphie ce qui suit : « Arrêtez personne portant laissez-passer rouge n° 185 ou 1 851 au nom de Monsieur Walter commissaire divisionnaire de la sûreté. »

*Punitions. – P.....l, soldat au 27e régiment d’infanterie – D.....s L. caporal à la 8e section de COA. : 2 jours de prison % du colonel gouverneur : « Circulaient en ville à la nuit tombée, sur une bicyclette non éclairée. »

S......o F. soldat au 115e territorial, 12e Cie. ( Norges-le-Bas ) : 1 jour de prison % du colonel gouverneur : « Rencontré en ville la capote déboutonnée et fumant la pipe. » - M......t J. soldat au 227e régiment d’infanterie : un jour de prison % du colonel gouverneur : « Rencontré en ville après 21 heures sans permission. » - C.....t canonnier au 48e d’artillerie, sept jours de prison % du chef d’escadron Cuvillier commandant le 48e d’artillerie : « A été trouvé sur la voie publique en état complet d’ivresse, ce qui a nécessité son transfert en voiture. » Punition portée à quinze jours de prison dont huit de cellule par % du gouverneur.

Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.