09 novembre 2005

Lettre du capitaine Monrozier le 9 novembre 1914

[...] Ne vous préoccupez pas outre mesure de ce que je vous ai dit au sujet du colonel et de ce que j’ai promis à madame Nanta : il ne s’agit pas de lui faire un rempart de mon corps, dans la guerre moderne, ceci n’existe plus, il s’agit beaucoup plus pacifiquement de veiller à ce que le colonel se soigne, à ce qu’il ne fasse pas d’imprudences inutiles et à ce qu’il ne se laisse pas envahir par le noir, ce qui lui arrive quelquefois depuis la mort de son fils. Mais soyez bien tranquille, ma chère Li, je sais que j’ai une femme qui... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 novembre 2005

Ve armée, état-major, 1er bureau. Au QG., le 9 novembre 1914

*Ordre n° 46Le général commandant la Ve armée appelle tout particulièrement l’attention des commandants de corps d’armée et des officiers à tous les degrés de la hiérarchie sur la nécessité de prendre des mesures sévères dans le but de prévenir l’apparition et la propagation des maladies épidémiques, telles que dysenterie ou typhoïde.Les principales mesures à prendre et dont l’application devra être poursuivie rigoureusement sont les suivantes :1° Les hommes ne doivent consommer que de l’eau bouillie ou chimiquement stérilisée (... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]