20 novembre 2005

Décision du 20 novembre 1914. - Verzenay

*Ordre du régiment n° 25 Nominations. – Est nommé vétérinaire auxiliaire à la CHR. ( à la date du 2 novembre ), le conducteur Anciaux cl. 1911 de la même unité. Sont nommés sergents-fourriers : à la 5e Cie. le caporal-fourrier Arlaud cl. 1894 de la même Cie. en remplacement de Marmillot nommé sergent-major. – à la 1re Cie. le caporal-fourrier Auragnier cl. 1898 de la même Cie. Est nommé caporal-fourrier : à la 5e Cie. le caporal Allemand F. cl. 1898 de la même Cie en remplacement de Arlaud nommé sergent fourrier. Sont... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 novembre 2005

Carte du capitaine Monrozier du 19 novembre 1914, Verzenay

[...] Rien de bien saillant hier, sauf un assez fort bombardement du village vers les 15h. Ma chère Louise, je crois que je ne dois pas être tué par un obus car hier, au moment du bombardement, j’étais en courses dans le village justement dans la partie bombardée et cinq obus ont éclaté dans des endroits où je venais de stationner ou de passer quelques minutes auparavant, et quelques uns à moins de cinquante mètres de moi. Le sifflement n’est pas agréable surtout quand l’obus passe très près, mais on s’y habitue très bien ; enfin les... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2005

Décision du 19 novembre 1914. - Verzenay

*Tenue. – Le général commandant la division du Maroc a constaté : 1° qu’un grand nombre d’hommes ont les cheveux trop longs. – 2° que des hommes rentrés hier des tranchées errent dans les rues ou restent inactifs dans leur cantonnement au lieu de nettoyer leurs effets et leurs armes. – 3° que les cuisines et leurs abords sont sales et mal tenues. Si la propreté ne peut être parfaite pour les cuisines des unités de passage dans le cantonnement, il n’en est pas de même pour celles des éléments qui stationnent à Verzenay. *Prêt du 11... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2005

Décision du 18 novembre 1914. - Verzenay

*Le soldat Brun Joseph de la 2e Cie. cesse sa subsistance à la CHR. et rentre à sa Cie. à la date du 18 courant. *Remise est faite à MM. les chefs de bataillon : 1° d’une notice sur les grillages pare-bombes ; - 2° d’un exemplaire de l’ordre n° 71 ; - 3° d’une instruction sur les braseros ; - 4° d’un exemplaire de la situation générale ; - 5° de 130 paires de gants. *Tout individu étranger à l’armée qui stationnera autour des batteries d’artillerie en action  et s’approchera à moins de 500 mètres des dites batteries sera... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 novembre 2005

Décision du 15 novembre 1914. - Verzenay

*Taux de la ration d’avoine. – A dater du 11 novembre 1914, le taux de la ration d’avoine de tous les chevaux de la Ve armée, sera celui fixé par la colonne 3 et le paragraphe « en guerre » de l’annexe n° 2 de l’instruction sur l’alimentation en campagne du 2 août 1914. – Sauf le cas où les animaux recevront du foin pressé, le taux de al ration de foin restera celui prévu par la colonne 21 du tableau susvisé, avec faculté à défaut de foin en quantité suffisante, f’opérer quand les ressources le permettent, les substitutions prévues... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 novembre 2005

Décision du 14 novembre 1914. - Verzenay

*Interdiction d’accorder des permissions. – Le général commandant en chef les armées interdit de la façon la plus formelle d’accorder des permissions, quelle qu’en soit la durée, aux officiers et hommes de troupe appartenant aux armées ainsi qu’aux états-majors, corps et services de la zone des armées. *Les compagnies intéressées enverront demain matin au bureau du lieutenant-colonel, les livrets individuels et matricules et les plaques d’identité de MM. les sous-lieutenants Vial, Milhe ( EM. ) – Goumarre ( 1re Cie.  – Fioux (... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 novembre 2005

Décision du 13 novembre 1914. - Verzenay

*En ce qui concerne le service de santé et conformément aux propositions du médecin divisionnaire, les dispositions suivantes seront appliquées à partir du 20 octobre : seront dirigés : 1° sur l’ambulance de Mailly tous les petits blessés provenant du front : ferme Couraux – La Pompelle – Sillery et pouvant marcher. 2° sur l’ambulance 12/11 à l’école maternelle de Verzenay, tous les blessés venant de tout le front, transportés en voiture, par la route de l’Espérance. 3° sur une infirmerie hôpital qui sera créée à Louvois et... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 novembre 2005

Décision du 12 novembre 1914. - Verzenay

*Ordre du régiment n° 20 Cassation. – En vertu des pouvoirs qui lui sont conférés le général de brigade, gouverneur de Dijon casse de son grade le caporal-sapeur P......, cl. 1896, de la CHR. pour s’être enivré le jour du départ du régiment, de Fontaine, à tel point qu’il a perdu le cahier d’ordinaire de la CHR. Le soldat P...... sera placé à la 4e Cie. Cette mutation datera du 13 courant. Verzenay, le 12 novembre 1914. Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta. *Ordre du régiment n° 21 ... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2005

Décision du 11 novembre 1914. - Mailly-Champagne

*Effets et sacs des hommes évacués. – Ces sacs doivent être apportés à Mailly après en avoir enlevé tous les effets nécessaires aux hommes de la Cie. ; de plus si ce sac est noir, le changer contre un jaune ; enfin enlever les pantalons ou capote pour les remplacer par des effets gris.*Mot et sentinelles. – Les sentinelles arrêtent les isolés beaucoup trop loin ; de sorte que ceux-ci sont obligés de crier le mot ; inconvénient très grave ; il faut arrêter à 50 mètres et faire approcher jusqu’à ce que la pointe de la baïonnette touche... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 novembre 2005

Lettre du capitaine Monrozier le 10 novembre 1914

[...] Passons à un autre ordre d’idées : j’ai eu ce soir la visite d’adieu de Fred. , Marie, François et Guette ; je laisserai à Marie avant de partir un ballot d’effets que je ne puis emporter et toutes vos lettres en un paquet spécial ; ces lettres me seront rendues après la guerre ou si non elles seront conservées par vous et remises à Paul lorsqu’il aura vingt ans. – Mon pied est remis à peu près complètement, je pense qu’à la fin de la semaine il n’y paraîtra plus. Comme dit hier, Mailly en Champagne, où je vais, est à 10km de... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]