*Erratum à l’ordre du régiment n° 56. – La mutation du caporal-fourrier Gache est annulée.

*Soldes et indemnités. – Par décret du 16 janvier 1915 et pour faciliter certains cumuls de soldes militaires et de traitements civils, le ministre écrit ce qui suit : « les sous-officiers de la réserve et de la territoriale ayant droit à la solde mensuelle progressive, peuvent demander leur rétablissement ou leur maintien à la solde journalière pendant la durée de la guerre. » Cette demande qui devra parvenir au bureau de l’officier-payeur pour le 1er février 1915, prendra effet à dater du dit jour. – D’autre part, le ministre ajoute, dans le même décret : « Les militaires à solde journalière, qui, du fait d’un engagement, rengagement ou d’une commission percevaient une haute-paye au moment où ils ont quitté l’armée active recouvrent le droit à la haute-paye ainsi acquise et d’après les tarifs auxquels ils appartiennent, à la mobilisation, le temps passé sous les drapeaux pendant la mobilisation  entrant en compte pour l’augmentation possible de la haute-paye. » Les militaires intéressés devront également faire parvenir au bureau de l’officier-payeur leur demande pour le 1e février 1915 au plus tard pour qu’elle soit examinée.

*Plaques d’identité. – Les compagnies fourniront pour le 1er l’état très exact des plaques d’identité qui leur manquent ; renseignements à indiquer : nom, prénoms, classe, subdivision, numéro de la liste matricule inscrit sur le livret : 1re page.

*Mutation. – Le soldat Fèbre François, cl. 1898, de la CHR. ordonnance de M. le capitaine Valle, passe à la 8e Cie. à la date du 30 janvier. Cet homme a été évacué sur l’ambulance le 28 courant.

*Propositions. – MM. les chefs de Bon. fourniront pour le 1er février, un état de proposition, par bataillon, très bref, pour : adjudant, sergent-major, sergent et fourrier. – Pas de notes, joindre les livrets matricules.

*Ordre du régiment n° 58

Nominations. – Par décret du président de la République en date du 22 janvier 1915, M. le sous-lieutenant Dettori du 118e territorial a été promu lieutenant pour prendre rang du 16 décembre 1914, et maintenu dans son affectation par décision ministérielle du même jour.

Verzenay, le 29 janvier 1915. Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.

*Parade d’exécution. – Une parade d’exécution pour le soldat A... du 243e condamné à 5 ans de travaux publics, aura lieu demain matin à 8 h. sur la place de la mairie ; le 118e fournira un piquet de 50 hommes, commandé par un officier.

*Les travaux du génie auront lieu désormais dans les conditions suivantes : 1° Clayonneurs 60, toujours les mêmes ; le matin de 7 à 10 h. – le soir de 12 à 16 h. – 2° Travailleurs : 200, partant le matin à 6 h. 30 du cantonnement, pour y rentrer le soir à 16 h., avec copieux déjeuner sur le terrain, une soupe chaude et au moins un café ; les officiers marchent avec la troupe.

Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.