*Ordre général n° 339

Le général Blondlat, commandant la division du Maroc, cite à l’ordre des troupes de la division les militaires ci-après :

Mealotto, adjudant au 118e régiment territorial d’infanterie : « Etant de service avec sa section le 7 février, dans un fort soumis à un bombardement violent, a été atteint mortellement par un éclat d’obus, en voulant porter secours à des militaires blessés. »

Tourniaire, soldat au 118e régiment territorial d’infanterie : « Blessés grièvement le 7 février, à son poste de combat étant en sentinelle dans un fort violemment bombardé. »

Verzenay, le 14 février 1915. Le général commandant la division du Maroc. Signé : Blondlat.

*Une montre a été trouvée, dimanche, à Verzenay, rue *Thiers. La réclamer aux bureaux de l’état-major de la division.

*En raison de la difficulté toujours plus grande de trouver des fûts pour le transport des liquides, il est recommandé de prendre toutes les précautions nécessaires, dans le maniement de ces futailles pour éviter qu’on ne les dégrade.

*Concert. – Un concert avec le concours de la musique du régiment sera donné aujourd’hui à 13 h. 30 dans la salle Heidsieck ; les militaires qui ne sont pas retenus par le service pourront y assister.

*Remise est faite aux bataillons de 156 paires de brodequins de repos ; 40 paires à la CHR. et 20 paires à la Cie. de mitrailleuses.

*Remise est faite à chaque bataillon de 3 boussoles et de 3 rapporteurs pour être distribués aux compagnies.

*M. le commandant du 2e bataillon procèdera dès demain ou après-demain à la révision des demandes de remboursement des effets apportés par les hommes, ainsi qu’il a été dit à la décision du 10 février (3e page).
Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.