*Ordre du régiment n° 64
Nominations. – Par décision du général commandant en chef, en date du 13 février 1915, les adjudants-chefs Sabon et Chomette, du 118e régiment territorial d’infanterie, sont nommés au grade de sous-lieutenant à titre temporaire, dans les conditions du décret du 2 janvier 1915.
M. le sous-lieutenant Sabon est affecté à la 5e compagnie. – M. le sous-lieutenant Chomette est maintenu dans son emploi de chef du service téléphonique.
Verzenay, le 18 février 1915.
Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.
*Pères de six enfants. – En prévision de leur prochain départ, les militaires, pères de six enfants vivants doivent se munir de toutes les pièces à produire pour justifier leur position de famille.
*Voitures. – Le général commandant la division rappelle une fois encore que la circulation des voitures est formellement interdite, entre 6 h. 30 et 17 h. 30, au Nord de la ligne Ludes-Mailly-Verzenay-Verzy ; les postes recevront à cet effet des consignes très sévères pour arrêter les contrevenants.
*Cadres. – Il résulte d’une note émanant du général commandant la Ve armée qu’il y aurait lieu d’éliminer encore des cadres, après nouvel examen, les gradés qui par leur inaptitude physique ou professionnelle, remplissent mal les fonctions qui leur sont confiées. MM. les chefs de bataillon feront parvenir au colonel, le 25 courant, la liste des gradés de leur bataillon, qu’après entente avec les commandants de compagnie, il y aurait lieu de rétrograder ou casser. Le peloton des élèves caporaux qui fonctionne actuellement est appelé à rendre de très grands services et à fournir aux compagnies tous les caporaux et sous-officiers dont elles pourront avoir besoin ; les commandants de compagnie peuvent donc se montrer très larges dans l’élimination de leurs cadres
nsuffisants.
*Mutations. – Le colonel commandant les dépôts à Avignon fait connaître que les militaires dont les noms suivent sont passés au dépôt : 1re Cie. Massel Marius, cl. 1891 ; Sauze Louis, cl. 1893, caporal (réformé n°2) ; Innoven Joseph, cl. 1893 ; Seignour Lucius, cl. 1894 ; Masneuf Emile, cl. 1893 ; Vernier Eugène, cl. 1893. – 2e compagnie Pascal Clément, cl. 1892 ; Fage Célestin, cl. 1894 ; Rigaud Joseph, cl. 1894 ; Bernard Louis, cl. 1893 ; Favier Albert, cl. 1899 ; Maurin Jules, cl. 1894 ; Ohl Henri, cl. 1892. – 3e compagnie Brunel Paul, cl. 1891. – 4e compagnie André Henri cl. 1893 ; Maurin Philippe, cl. 1892 ; Poncet Félix, cl. 1894 ; Tassy Noël, cl. 1891 ; Payan Julien, cl 1897 ; Marquis Isidore, cl. 1893. – 5e compagnie Pécoul Remy, cl. 1891 ; Divoul M., cl. 1891 ; Imbard G., cl. 1898 ; Reymond L., cl. 1895. – 6e compagnie Carre U., cl. 1897 (versé dans l’auxiliaire) ; Blanc A., cl. 1894, caporal ; Granet L., cl. 1894 ; Pascal L., cl. 1892. – 7e compagnie Blache A., cl. 1893 ; Fauque J., cl. 1895 ; Vallien A., cl. 1893 ; Tourette C., cl. 1893 ; Bonnet H., cl. 1892 ; Laget D., cl. 1895 ; Lombard, adjudant, cl. 1894 ; Vincent A., cl. 1893 ; Reynaud V., cl. 1892 ; Orange J., cl 1895 ; Doux L ., cl. 1895. – 9e compagnie Bourgue C., cl. 1895 ; Royer A., cl. 1898 ; Coullet F., cl. 1895 ; Constant L., cl. 1895 ; Intartaghia, cl. 1895. – 10e compagnie Trible F., cl. 1894. – 11e compagnie Gonnet C., cl. 1898 ; Bonnet E., cl. 1892 ; Chabert M., cl. 1891. – 12e compagnie Arnaud L., cl. 1894. – Achaume A., cl. 1897, de la 7e compagnie. – Ces militaires peuvent être rayés à la date de demain. Envoyer les pièces matricules demain matin au bureau du colonel.
Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.