*Ordre du régiment n°82

Mutations. – Par décision de m. le général commandant la division du Maroc en date du 27 mars 1915, M. le médecin aide-major de 1re classe Cros du 118e régiment territorial d’infanterie passe au parc d’artillerie divisionnaire et M. le médecin aide-major de 2e classe Gayet du parc d’artillerie divisionnaire passe au 118e territorial, à la date du 28 mars.
Verzenay, le 29 mars 1915.
Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.
*Hygiène. – Le général commandant l’armée recommande encore une fois l’entretien en parfait état de propreté des tranchées, abris, cantonnements et de leurs abords ; il est indispensable que les ordures soient profondément enterrées et que ces désinfections soient pratiquées régulièrement partout où cela sera nécessaire. Les tas d’immondices se trouvant dans le voisinage des sources et ruisseaux peuvent en outre souiller l’eau utilisée pour al consommation et présenter de ce fait de graves dangers pour la santé des troupes.
*Mutation à la date du 29 courant. – Le soldat Fritsch Raymond, de la 1re Cie., en subsistance à la CHR., passe à la 2e Cie. et cesse la subsistance à la CHR. – Le soldat Cazaban Justin, cl. 1892 de la 3e cie. passe en subsistance à la CHR.
*Ordre du régiment n°83
Citation. – Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial d’infanterie cite à l’ordre du régiment : le soldat Vernet Joseph, Félix, de la 12e Cie. : « S’est porté, de suite, dans un abri où un obus venait de tuer deux hommes, en a retiré un blessé et grâce à sa présence d’esprit, en ligaturant sa blessure, a arrêté une forte hémorragie. »
Verzenay, le 29 mars 1915.
Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.
*Compagnie de mitrailleuses. – Comme première sanction à l’acte collectif d’indiscipline qui s’est produit à la compagnie de mitrailleuses, le lieutenant-colonel décide que les équipes secondes fournies par les 1er et 3e Bons. rejoindront le 1er avril au matin leurs anciennes compagnies ; l’équipe seconde du 2e Bon. restera à la Cie. de mitrailleuses pendant le séjour de ce bataillon à Verzenay ; dorénavant les équipes secondes des mitrailleuses continueront à compter dans leurs Bons. et Cies. et ne seront, en subsistance à la Cie. de mitrailleuse que pendant le séjour de leur Bon. à Verzenay.
Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.