*Deuil. – Le lieutenant-colonel a la douleur de faire part au régiment de la mort des soldats Gargaud Régis, Julien Adrien, Raynaud Louis de la 1re Cie. tué à l’ennemi le 31 mars 1915.

*Train régimentaire. – A partir d’aujourd’hui le Train régimentaire est transféré à Verzy. Les distributions se feront jusqu’à nouvel ordre à 19 h. à Verzenay, pour éviter toute circulation sur la route pendant le jour. En conséquence tous les chevaux des trains de combat des compagnies devront demeurer à Verzenay d’une façon permanente et si ces unités en avaient besoin pour un exercice quelconque les chefs de bataillon devront en référer tout d’abord au lieutenant-colonel.

*Mitrailleuses. – Les gradés et hommes des équipes secondes des mitrailleuses seront en excédent des cadres réglementaires, de façon à pouvoir être de suite, si besoin est, remis à la disposition de la CM.

*Acte de probité. – Le soldat Coste Edouard de la 4e Cie. a trouvé une montre qu’il s’est empressé de remettre à son capitaine. Le lieutenant-colonel félicite ce militaire de son acte de probité et décide qu’un exemplaire de la présente décision lui sera remis à titre d’attestation.

*Savon. – A la date du 26 mars, le ministre a décidé que du savon serait alloué dorénavant à titre gratuit sur la base de dix grammes par homme et par jour.

*Le général en chef décide que dans la zone des armées et jusqu’à la fin des hostilités les dépenses d’entretien des tombes des militaires décédés au cours de la campagne seront à la charge du service de santé militaire et non des communes.

*A la suite des réclamations qui lui sont parvenues au sujet des déprédations causées par des troupes en arrière du front, le général commandant l’armée recommande que des destructions inutiles ne soient pas commises dans les propriétés.

*Conducteurs. – Les Bons. ou Cies. qui auraient des sacs de conducteurs en trop mauvais état pourront les faire changer au magasin du corps.

*Le général en chef autorise les militaires présents aux armées à renvoyer par colis postaux à leurs familles, les effets d’hiver leur appartenant, mais qui ne leur ont pas été remboursés par l’Etat.

*Mutation. – Le soldat Sanson Bernard, cl. 1892 de la 5e Cie. passe à la 8e Cie. comme tailleur à la date du 3 avril.

*Ordre du régiment n°84

Citation. – Le lieutenant-colonel commandant le 118e Territorial cite à l’ordre du régiment le caporal Marmillot Paul de la 1re Cie. qui, blessé et pris sous l’éboulement, causé à l’entrée d’un puits de mines par l’explosion d’une bombe, a aidé de ses mains restées libres, à dégager ses hommes, avant de penser à se dégager lui-même.

Verzenay le 2 avril 1915

Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.