*Ordre du régiment n°95

Citations. – Le soldat qui donne à son pays une parcelle de son sang, si petite soit-elle, ne fait que son devoir ; mais son nom doit être connu de tous.

Le colonel cite à l’ordre du régiment le militaires du 118e qui, depuis l’arrivée du régiment sur le front, ont été blessés et comptent encore dans leur compagnie.

Compagnie hors-rang : Montagné Louis, cl. 1899, soldat : contusions région du cœur par éclat d’obus. – Barbier Charles, cl. 1899, soldat : blessures aux genoux et à l’oreille par éclats d’obus.

Compagnie de mitrailleuses : Richaud Henri cl. 1898, sergent et Mourges Joseph cl. 1893, soldat : blessures au visage par éclats d’obus ; Rey Daniel cl. 1891, soldat : blessures à la joue et à la main, par éclat d’obus ; Reynard Arcade, cl. 1893, soldat : blessure à l’épaule par éclat d’obus.

2e compagnie : Lazare Louis cl. 1893 : blessure à l’épaule par une balle.

3e compagnie : Maurel Louis cl. 1895, caporal : blessé à la joue droite par éclat d’obus.

4e compagnie : Mathieu Alfred, cl. 1898, sergent : blessé à la nuque par éclat d’obus ; Bègue Marius, cl. 1894, soldat : blessé au bras gauche par éclat d’obus ; Massot Jean, cl. 1893 : blessé au doigt par éclat d’obus.

5e compagnie : Vigne Louis, cl. 1891, soldat : blessé au dos par éclat d’obus ; Marc François, cl. 1899, soldat : blessé à la figure et aux mains par éclats d’obus.

6e compagnie : Olivier Joseph cl. 1892, soldat de 1re classe : blessure à la tête ; Girard Etienne cl. 1894, soldat : blessure au dos par éclat d’obus ; Ayme Joseph cl. 1891, soldat : blessure à la tête ; Mathieu Armand cl. 1893 : blessure à l’œil gauche.

7e compagnie : Bourgues Louis, cl. 1892, soldat : blessé à la tête par éclat d’obus ; Lafont Gabriel, cl.1893, soldat : blessé au dos par éclat d’obus ;  Rey Marie, cl . 1893, soldat : blessé à la main gauche.

8e compagnie : Brémond Antoine, cl. 1892, soldat : blessé à l’omoplate par une balle.

9e compagnie : Atger Pierre, cl. 1895, sergent-fourrier : blessure à l’avant-bras, à la cuisse et au pied par éclats d’obus ; Clamens Pierre, cl. 1895, caporal-fourrier : blessures au mollet et à la cuisse par éclats d’obus ; Taton Barthélemy, cl. 1896, soldat : blessé à la région fessière par éclat d’obus ; Jean André, cl. 1892, soldat : blessé à la main par éclat d’obus.

11e compagnie : Estellon Louis, cl. 1891, soldat : contusions par éclats d’obus ; Michel Mathieu, cl. 1893, caporal : blessé au genou et au front par éclats d’obus.

12e compagnie : Bernard Louis, cl. 1896, caporal : blessé à la tête par éclats d’obus ; Mottet Jean, cl. 1895, caporal : blessé à la nuque par une balle.

*Tous les soldats de 2e classe compris dans les citations ci-dessus sont nommés soldats de 1re classe.

Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.