Oubli de ma part, cette page n’a pas été activée ce matin. Elle présente cependant plusieurs points intéressants : les brûlots, les sacs caoutchoutés, les cigarettes offertes, l’équipe spécialisée pour la pose de fils de fer et la très logique de recherche des soldats méritants pour les propositions de médaille militaire. Et voilà :

*Versements d’effets. – Des compagnies ont voulu verser hier des brûlots du soldat qui peuvent rendre les plus grands services dans les tranchées ou en route ; le colonel ne s’explique pas cette mentalité qui consiste à se débarrasser au magasin, d’objets nécessaires, pour garder et charger sur les voitures une quantité de saletés et d’objets inutiles qui seront, du reste, jetés dans les fossés, à la première marche en avant ; de ce côté-là , le colonel sera impitoyable.

*Sacs à distribution. – Il est distribué à chaque Cie. six sacs de couchage caoutchoutés et imperméabilisés et qui peuvent, très facilement, comme l’expérience en a été faite au 1er Bon., être transformés en excellents sacs à distribution ; voir, à cet effet, ce qui a été fait au 1er Bon. Ou s’adresser au magasin.

*Capotes bleu clair. – Un certain nombre de capotes bleu clair de petite taille, restent au magasin, et peuvent être transformées facilement en vareuses par les tailleurs de compagnie ; les officiers ou sous-officiers qui en désireraient peuvent se présenter au magasin ; le prix de remboursement est de 19 francs.

*Cigarettes. – Il est fait don de 320 paquets de cigarettes Bastos par Bon. Soit 80 paquets par Cie. MM. les chefs de Bon. veilleront à ce que ces paquets soient distribués intégralement, sans arrêts dans les bureaux ou chez les embusqués. – La CM. Touchera 40 paquets, la CHR. 70 paquets.

*Equipe de fil de fer. – Jallet Charles matricule 13532, cl. 1893, 1re Cie. et Jullien Paul, matricule 12752, cl. 1892, 12e Cie. seront détachés à l’équipe de fil de fer en remplacement de Roman et Brante malades ; ils devront être rendus ce soir à 19 heures à Verzenay pour se mettre à la disposition du sous-lieutenant Dulout, et seront pris en subsistance à la CHR. à la date du 5 juin.

*Mutations. – Perrin Adolphe matricule 4891, cl. 1899, de la 2e Cie., actuellement en subsistance à la CHR., passe à la CHR. comme conducteur de la voiture à munitions du 1er Bon., cesse sa subsistance à la CHR. et passe en subsistance à la 1re Cie., à la date du 3 juin. – Olive Noël matricule 1842, 2e Cie. passe en subsistance à la CHR. pour être mis à la disposition du génie en date du 3 juin. – Jean André matricule 4616 cl. 1892, de la 9e Cie., ordonnance de M. le sous-lieutenant Brun passe à la 6e Cie. à la date d’aujourd’hui. – Lafont Angelin matricule 14280, cl. 1893 de la 3e Cie. passe à la CHR. comme conducteur, à la date du 5 courant, est placé en subsistance à la même date à la 3e Cie. en remplacement de Bounot Gontran matricule 30205 cl. 1898, relevé de son emploi, qui passe à la 3e Cie. et cesse la subsistance à la dite Cie. à la date du 5 courant.

*Propositions pour la médaille militaire. – Les chefs de bataillon feront parvenir pour demain avant midi au plus tard des propositions pour la médaille militaire : indiquer noms, prénoms, n° matricules, grades ; envoyer les livrets matricules en joignant au besoin toutes les indications complémentaires qui paraîtraient nécessaires.

*Erratum à l’ordre du régiment n° 115 : lire : le sergent Quérouil de la 10e Cie. passe à la 11e Cie, et non à la 9e Cie.

Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.