*Ordre du Régiment n° 119

Nomination. – En vertu des pouvoirs qui lui sont conférés par l’art. 19 et l’art. 29 du règlement du service de santé en campagne, le médecin divisionnaire nomme au grade de médecin auxiliaire au 118e régiment d’infanterie : le soldat Isnardi Marie Julien Charles, n° matricule 5796 cl. 1910 du même régiment. Cette nomination datera du 11 juin 1915.

Le 14 juin 1915. Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.

*Ecussons. – Le lieutenant-colonel rencontre encore, à chaque instant, des hommes dont les vestes ne sont pas munies d’écussons, malgré les ordres donnés il y a quelques jours encore. Dorénavant il signalera à la décision le numéro de la Cie. ainsi mal tenue.

*Couvertures. – Il a été décidé que tant que durera la période de stationnement, les hommes conserveraient la demi-couverture.

*Gaz asphyxiants. – A la suite de nouvelles instructions émanant du service de santé, les Cies. Verseront à l’infirmerie les sachets contre les gaz asphyxiants antérieurement distribués aux hommes ; elles verseront également les liquides qui leur ont été remis en bouteilles. L’infirmerie fera le travail nécessaire à la nouvelle préparation des sachets qui seront ensuite distribués aux hommes avec une instruction sur leur mode d’emploi.

*Pièces matricules. – Les Cies. Remettront le 16 au bureau du colonel l’état des livrets matricules, livrets individuels et plaques d’identité qui manqueraient encore aux hommes.

*Mutations. – Les hommes dont les noms suivent sont passés au dépôt ; ils seront rayés à la date du 15 courant et leurs pièces matricules envoyées demain au bureau du colonel.

1re Cie. : Sininger Jean cl. 1899 ; Arnaud François cl. 1892. – 2e Cie. : Blanc François cl. 1892. – 3e Cie. : Sollety Victor cl. 1894 ; Martin Albert cl. 1895. – 4e Cie. : Marais Emile cl. 1892 ; Massé Eugène cl. 1893. – 5e Cie. : Floriant Paul cl. 1894 ; Robert Joseph cl. 1894 ; Betbéder Jacques cl. 1892 ; Raoux Gérard cl. 1894 ; Charras François cl. 1892 ; Jean Clément cl. 1892 ; Cabane Jean Baptiste cl. 1892 ; Adam Alexandre cl. 1891. – 6e Cie. : Durbesson Eugène cl. 1892 ; Pons Claude cl. 1892. – 7e Cie. : Chastel Henri cl. 1891 ; Bruno Amédée cl. 1892 ; Faure Victor cl. 1896 ; Dunis Louis cl. 1895 ; Vialatte Joseph cl. 1896 Tavernier Elisée cl. 1892 ; Morissonneau Louis cl. 1893 ; Barnouin Romain cl. 1891 ; Michel zéphirin cl. 1891 ; Emmanuelli Joseph cl. 1899. – 8e Cie. : Agnel Marius cl. 1893 ; Feste Marius cl. 1891 ; Michel Joseph cl. 1892 ; Laugier Joseph cl. 1891. – 10e Cie. : Cartoux Paul Lucien cl. 1896 ; Coindet Octave cl. 1892 ; Richaud Léopold cl. 1893. – 11e Cie. : Roche Albert cl. 1895 ; Loubière Clovis cl. 1891.

Il est remis à chaque compagnie un état de mutations adressé par le dépôt et qu’elles devront retourner, signé, au bureau du colonel le 17 courant après avoir indiqué au crayon en face des noms des militaires « sans mutation » le lieu et la date de l’évacuation ainsi que tout autre renseignement qui pourrait être connu sur sa situation actuelle afin de faciliter les recherches effectuées par le dépôt.

*MM. les chefs de bataillon rendront compte pour demain s’il existe dans leurs unités des fusils allemands.

*Sapeurs-pompiers. – MM. les chefs de bataillon feront connaître demain les noms des gradés ou hommes ayant servi dans les Cies. de sapeurs-pompiers.

Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.