Nous allons quitter l’endroit où nous sommes à midi et moi je vais rester ici encore 24h au moins peut-être jusqu’à mardi soir, pour mettre nos successeurs au courant et il y en a besoin : je dois vous dire que le 118 est maintenant la troupe d’élite du secteur et qu’on lui confie tous les endroits importants je crois que j’allais en dire trop long pour la censure, et les indiscrétions étant maintenant un cas de conseil de guerre, vous pensez bien ma chère Li, que ce n’est pas le cas de s’y livrer. Enfin notre secteur est toujours calme et le restera ; pour moi, après 15 jours de vie très intéressante je vais rentrer dans le pays où j’ai moisi si longtemps, mais je pense que ce second séjour ne sera pas long, car si tout va bien, j’espère qu’il y aura des progrès sérieux d’ici la fin du mois.