La pluie est proche, on a tellement attendu qu’on va très probablement avoir la pluie pour la grande œuvre, ce qui augmentera les peines et les souffrances de beaucoup de gens ; je m’en consolerai un peu en pensant que le Vernay aura de l’eau.

Hier, petite Li, spectacle merveilleux vers 16h ; un bruit d’avions sonore et étendu dans le ciel : on lève la tête et on voit arriver de 3 côtés des biplans Voisins qui se sont rassemblés au dessus de nous, ont tournoyé dans le ciel pendant un quart d’heure comme un vol de cigognes puis au nombre de 14 ils ont forcé le passage des lignes allemandes  (quelle canonnade, mon empereur) et sont allés porter la dévastation sur une région que le communiqué de demain nous fera connaître ; mais le spectacle était superbe et je regrette que Paul n’en ait pas joui pendant qu’il était ici. Chère Li, les jours qui vont venir seront peut-être pénibles mais tout le monde les attend avec impatience ; cette fois je suis persuadé qu’il n’y aura pas d’échec et que le recul des boches sera sérieux : mais combien d’enfants de France y laisseront leur vie.