Mot bien hâtif aujourd’hui, qui est jour de mouvement. Je veux dire de changement de place pur nous ; ce n’est qu’un petit déplacement d’une douzaine de kilomètres mais, comme nous quittons l’endroit où nous sommes depuis 11 mois sans esprit de retour, il ne faut rien oublier. Dans l’endroit où nous allons, il n’y a rien à craindre des obus, ils n’y arrivent pas ; je pense que nos hommes vont se reformer et reposer pendant une huitaine de jours au maximum et à ce moment nous suivrons le mouvement en avant. Hier encore (mercredi) mon manteau n’était pas arrivé mais j’aurai certainement encore l’occasion de le faire prendre, car le pays où nous allons n’est qu’à 16 kilomètres d’Ep. au lieu qu’ici nous en sommes à 25. Le vent a tourné, le temps est glacial, on a presque envie d’allumer du feu.

Adieu chère Li, on vous embrasse bien tendrement et on vous aime non moins. Dix kilomètres à l’Ouest.

Votre L. M.

Le mot caché est "Villers-Allerand", commune marnaise du canton de Verzy, située non loin de Rilly-la-Montagne (526 habitants en 1968). C’est là que le capitaine Monrozier se rend avec le régiment.