16 octobre 2006

Lettre du [samedi] 16 octobre 1915. - 13 h.

À Lyon, on exagère ; les combats de Champagne ne nous ont pas coûté 100 000, mais il est certain que les évènements des Balkans nous sont tout à fait défavorables et que nous avons perdu là une grande bataille diplomatique ; l’expédition en Serbie est chose certaine mais on ne va pas prendre grand monde sur le front pour cela ; on suspendra l’action engagée aux Dardanelles et les troupes des Dardanelles feront le plus gros appoint du corps expéditionnaire de Serbie. – Il est bien évident hélas que tout cela n’est pas fait pour abréger... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 octobre 2006

Lettre du [samedi] 16 octobre 1915. - Matin

L’après-midi d’hier, sauf une salve de 6 obus arrivés sans crier gare, a été assez calme ; la nuit très calme, ce matin brouillard, comme d’habitude, faisant présager une belle journée. L’événement saillant d’hier après-midi, c’est le passage de nombreux vols d’oies sauvages défilant dans le ciel avec des cris assourdissants, et se dirigeant vers le sud – en Dauphiné peut-être – .L’arrivée de ces vols nous était annoncée par une vive fusillade des Allemands qui tiraient dessus, on ne sait trop pourquoi ; en tous cas je ne crois pas... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 octobre 2006

Décision du 16 octobre 1915.

*Patrouilles. – A la suite d’un incident récent survenu au cours d’une patrouille, le général commandant la division rappelle à l’observation des principes ci-dessous. 1° Les patrouilles envoyées la nuit en avant de nos lignes doivent avoir pour buts essentiels de s’assurer que l’ennemi occupe toujours les mêmes positions et de renseigner le commandement sur les travaux qu’il entreprend. Eventuellement les patrouilles doivent, sans rechercher le combat, disperser les patrouilles ennemies qui tenteraient de pénétrer dans nos lignes... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]