18 octobre 2006

Décision du 18 ocotbre 1915.

*Service de santé. – Le colonel a pu s’assurer hier qu’il marche aussi mal que possible ; chacun donne des ordres particuliers, s’isole et se crée un petit service spécial ; c’est ainsi que des infirmiers sont tranquillement au poste de secours de Couraux bien que leur compagnie soit en première ligne et que les malades de certaines compagnies ont à parcourir des kilomètres de tranchées pour se faire soigner, alors qu’à côté d’eux un médecin ne fait rien. Il est urgent que ce système change et que les docteurs se déplacent pour voir... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]