21 octobre 2006

Lettre du [jeudi] 21 octobre 1915. 16 h.

[…] Le temps n’est pas favorable aux gaz Boches aujourd’hui et je pense d’ailleurs que le peu de succès de leurs tentatives les rendront prudents pour longtemps ; j’ai bon espoir que tout ira bien par ici. […] Evidemment les lits prêtés à l’ambulance de Nivolas vont vous faire défaut. J’espère que vous pourrez les récupérer. […]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 octobre 2006

Lettre du [mercredi] 20 et [jeudi] 21 octobre 1915.

Nous voici rentrés dans nos pénates au pays du berger, après 30 h. très agitées, une attaque allemande repoussée et pas mal de dégâts provoqués par les gaz asphyxiants que ces saligots aidés par un vent favorable nous ont envoyé en abondance ; les pertes par projectiles ont été insignifiantes mais celles par asphyxie l’ont été davantage ; mais, je crois que la plupart des hommes indisposés se remettront. Chère Li je suis assez fatigué après une journée très fatigante et une nuit pour ainsi dire sans sommeil, sur un peu de paille... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]