25 octobre 2006

Décision du 25 octobre 1915.

*Renseignements téléphoniques. – Au cours des combats récents, le général commandant le corps d’armée a reçu un certain nombre de renseignements téléphoniques de grande importance et contraires à la réalité. Ces renseignements étaient transmis sous la forme : « On dit que … ». Le général attire l’attention de tous les officiers sur le danger de pareils errements. Un renseignement sur la situation au cours du combat doit toujours être donné sous une forme précise et personnelle, surtout quand il est téléphonique. Il doit toujours... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]