*Ordre du régiment n°157

Nominations. – En vertu des pouvoirs qui lui sont conférés le colonel nomme au grade d’adjudant : les sergents dont les noms suivent à la 1re Cie. Michel J. cl. 1895n b° matricule 16574 de la 2e Cie., en remplacement de Denis évacué – à la 4e Cie. Valentin Philippe cl. 1895 n° matricule 16578 de la même Cie. en remplacement de Dilon évacué – à la 5e Cie. Millet Charles cl. 1895 n° matricule 16593 de la 1re Cie. et Masse Sigismond cl. 1892 n° matricule 2045 de la 6e Cie. en remplacement de Brémond et de Sauvage morts à l’ennemi – à la 6e Cie. Poitevin cl. 1893 n° matricule 13502b de la 5e Cie. en remplacement de Chauvin évacué – à la 7e Cie. Colombani Timande cl. 1898 n° matricule 1903 de la 8e Cie. et Grangeon Etienne cl. 1899 n° matricule 4579 de la 4e Cie. en remplacement de Achard et Allègre évacués – à la 10e Cie. Aubert Justin cl. 1896 n° matricule 205 de la 9e Cie. en remplacement de Tamisier mort à l’ennemi – à la 11e Cie. Rimbert Jules cl. 1895 n° matricule 16566 de la 12e Cie. en remplacement de Lyon évacué – à la 12e Cie. Alméras Achille cl. 1891 n° matricule 3109 de la 10e Cie. et Quérouil Marie cl. 1892 n° matricule 12156 de la 11e Cie. en remplacement de Carias et Laugier évacués.

Au grade de sergent-major : à la 3e Cie. Chantron Henri cl. 1896 n° matricule 1377 sergent-fourrier de la même compagnie en remplacement de Poynard évacué – à la 7e Cie. Mattéi Charles cl. 1897 n° matricule 1895 sergent de la même Cie. en remplacement de Bischoff évacué – Barroyer Félix cl. 1895 n° matricule 17478, sergent-fourrier de la même Cie. en remplacement de Liffrand évacué et mort à l’ambulance – à la 11e Cie. Cornillac Lucien cl. 1894 n° matricule 15094 sergent-fourrier de la 12e Cie. en remplacement de Orsière évacué.

Au grade et à l’emploi de sergent-fourrier à la 2e Cie. : Paul Philippe cl. 1899 n° matricule 4621, caporal-fourrier de la même Cie. en remplacement de Chantron sergent-major – à la 5e Cie. Coulomb Augustin cl. 1895 n° matricule 1335RT caporal-fourrier de la 6e Cie. en remplacement de Arlaud remis sergent à la 10e Cie. – Clavel Paul cl. 1899 n° matricule 5313, caporal-fourrier, même Cie. en remplacement de Barroyer nommé sergent-major – à la 11e Cie. Tempier Jules cl. 1897 n° matricule 2209 de la même Cie. en remplacement de Pochy évacué.

Au grade et à l’emploi de caporal-fourrier : à la 2e Cie. Courançon Etienne cl. 1897 n° matricule 1589 caporal de la même Cie. en remplacement de Paul nommé sergent-fourrier – à la 5e Cie. Stiglisch Adolphe n° matricule 2327 caporal de la 12e Cie. en remplacement de Sellier évacué – à la 6e Cie. Ettori Paul cl. 1893 n° matricule 2325, soldat même Cie. en remplacement de Coulomb nommé sergent-fourrier – à la 10e Cie. Astier Antoine cl. 1892 n° matricule 12922, soldat même Cie. en remplacement de Clavel nommé sergent-fourrier – à la 11e Cie. King Théodore cl. 1893 n° matricule 13823 soldat 1re Cie. en remplacement de Tempier nommé sergent-fourrier.

Au grade de sergent : les caporaux dont les noms suivent : à la 1re Cie. Aucouturier Thimothée cl. 1898 n° matricule 9157 de la 2e Cie. en remplacement de Millet nommé adjudant – à la 2e Cie. Ouvier Gédéon cl. 1895 n° matricule 17283 de la 1re Cie. en remplacement de Michel nommé adjudant – à la 5e Cie. Vidal Barthélemy cl. 1893 n° matricule 13632 de la 3e Cie. en compagnie de Poitevin nommé adjudant – à la 7e Cie. Chaumard Léopold cl. 1894 n° matricule 15142 de la 6e Cie. en remplacement de Mattéi nommé sergent-major – à la 11e Cie. Quintrand Abel cl. 1895 n° matricule 17437 de la 10e Cie. en remplacement de Quérouil nommé adjudant – à la 12e Cie. Fer Armand cl. 1895 n° matricule 17439 de la même Cie. en remplacement de Rimbert nommé adjudant.

Au grade de caporal à la 2e Cie. Buffet Charles cl. 1895 n° matricule 17530, soldat de la même Cie. en remplacement de Aucouturier nommé sergent.

Sont nommés clairons à la 6e Cie. Auzet François cl. 1893 matricule 14375 de la 5e Cie. ; Pensier Joseph cl. 1895 matricule 16825 de la 6e Cie. ; Louis Paul cl. 1899 n° matriucle 18314 de la 7e Cie. – à la 10e Cie. Germain Etienne cl. 1905 n° matriucle 18179 de la 9e Cie. ; Clément Louis cl. 1895 n° matriucle 16818 de la 10e Cie. à la 11e Cie. ; Hermitte Lucien cl. 1896 n° matriucle 6177 de la 11e Cie. ; Joguin Charles cl. 1895 n° matriucle 17042 de la 8e Cie.

Mutation. – Le sergent-fourrier Arlaud de la 5e Cie. est remis sergent à la même Cie.

Ces nominations et mutation dateront du 28 octobre 1915.

Le 28 octobre 1915. - Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.

*Mutations. – Les compagnies feront passer au dépôt à la date d’aujourd’hui pour éviter doubles cadres, tous les gradés évacués, remplacés par le présent ordre.

*Les sergents-majors se réuniront demain à 8 h. 30 au bureau du colonel avec le contrôle de leur compagnie et la liste de leurs pertes.

*Situation des cadres. – Les compagnies remettront au bureau du colonel le 30 au matin un état nominatif de leurs cadres présents ou en permission : 1° officiers – 2° adjudants – 3° sergents-majors – 4° sergents-fourriers – 5° caporaux-fourriers – 6° sergents – 7° caporaux – 8° tambour, clairons et élèves – 9° tailleurs, cordonniers, vélocipédistes, infirmiers, brancardiers – 10° gradés détachés à al CM., aux pionniers, aux bombardiers et en dehors du corps. Cet état, très exact, devra porter le n° matricule, la classe et le prénom de chacun. Mettre V s’il y a vacance – ½ feuille en largeur pour tout le monde comme le modèle en a été déjà donné. La CM., la CHR. et les EM. de bataillons fourniront le même état.
*Une messe anniversaire sera dite demain à 8 h. 30 à Chigny-les-Roses à l’intention des camarades du régiment morts pour la France les 19 et 20 octobre. Les hommes du détachement de Rilly pourront s’y rendre par Cie., commandés par le plus ancien gradé ; baïonnette pour tous.

*Effets. – Les Cies. feront connaître demain matin les objets qui leur manquent encore et qu’elles n’ont pu se faire remplacer aux « Vauzillons » ; fournir un état « Néant » s’il y a lieu. La distribution des effets neufs ne pourra commencer qu’après la vérification de cet état. – Sur le compte-rendu, les Cies. feront connaître également les effets neufs demandés en octobre qu’elles ne doivent pas toucher par suite de la réduction des effectifs.

*Lavage des effets. – Profiter de la période de repos pour laver et savonner à grande eau tous les effets sans exception.

*Graisse. – Fournir pour le 30 un état de la graisse nécessaire pour armes, etc…

*Vivres de réserve. – Les commandants de Cie. rendront compte le 30 si les vivres de réserve sont au complet et en bon état ; s’assurer que les biscuits, sucre, café, etc. S’ils étaient entre les mains des hommes n’ont pas été détériorés par les gaz.

*Il est rappelé que les objets trouvés sur les officiers décédés ou remis par eux à des camarades doivent être remis sans retard, ainsi que leurs cantines et objets personnels à ‘officier de détails, seul chargé de la liquidation des successions.

Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.