31 octobre 2006

Décision du 31 octobre 1915.

*Ordre du régiment n°161 Affectations. – Par décision de M. le général commandant la Ve armée en date du 28 octobre, M. le commandant de Malezieux du 9e régiment territorial d’infanterie est affecté au 118e territorial, en remplacement du commandant Barbezier, et prendra le commandement du 2e Bataillon.Par décision de M. le général commandant la Ve armée en date du 27 octobre, sont affectés au 118e territorial et désignés par les compagnies ci-après, les officiers dont les noms suivent : capitaine Boreau 3e Cie. ; capitaine Sarré... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2006

Décision du 30 octobre 1915.

*Ordre du régiment n°159 Remise volontaire de galons. – En vertu de l’art. 1er du décret du 13 novembre 1914 et des pouvoirs qui lui sont conférés, le lieutenant-colonel accepte la demande de remise volontaire de galons formée par le sergent Vidal Barthélemy cl. 1893, n° matriculer 13632 de la 3e Cie. remis soldat de 2e cl. A la même Cie., à la date du 31 octobre 1915. *Prêt et soldes auront lieu : le 31 octobre, au bureau de l’officier payeur (chalet des Vauzillons) de 14 à 17 h. pour les unités devant rejoindre Taissy et... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2006

Lettre du [vendredi] 29 octobre 1915. 7 h.

Ma chère Li. J’espère que depuis hier au moins vous aurez reçu de moi un paquet de lettres qui vous aura tranquillisé. Encore une fois je suis loin du danger même s’il y avait une nouvelle tentative allemande dans notre région… Je pense que la lettre que je vous ai écrite hier soir vous parviendra un peu plus rapidement que la moyenne, je vous passerai en tous cas un bon télégramme demain. Si nous restons encore quinze jours au repos, je crois qu’avec la vie calme qu’on mène ici, je vais ré-engraisser, mais je n’y tiens pas du tout... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2006

Décision du 29 octobre 1915.

*Addendum à l’ordre du régiment n°157. – Nommé au grade et à l’emploi de sergent-fourrier à la 12e Cie. : Allemand Félix cl. 1894 n° matricule 15853 caporal-fourrier à la même Cie. en remplacement de Cornillac nommé sergent-major – Nommé au grade et à l’emploi de caporal-fourrier à la 12e Cie. Arnaud Marius cl. 1893 n° matricule 1792 caporal de la même Cie. en remplacement de Allemand nommé sergent-fourrier. *Ordre du régiment n°158 Rétrogradation. – En vertu de l’art. 1er du décret du 13 novembre 1914 et des pouvoirs qui lui... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 octobre 2006

Lettre du [jeudi] 28 octopbre 1915. 7 h.

Ma chère Li. Vite un bonjour matinal avant que le vaguemestre enlève le courrier ; hier je vous ai écrit très longuement, mais j’ai presque du remords de vous en avoir trop raconté et de vous parler de moi par nos trop longues histoires. Les chiffres de ma lettre d’hier soir sont 960 - 160 - 5 - 5 - 2 et je crois une dizaine. Ma chère Li, on vous aime très fort, on a la plus grande confiance dans le S. C. mais comme on serait heureux si le S. C. nous donnait la certitude de l’après-guerre. Cet après-guerre est mon cauchemar !... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 octobre 2006

Décision du 28 octobre 1915.

*Ordre du régiment n°157 Nominations. – En vertu des pouvoirs qui lui sont conférés le colonel nomme au grade d’adjudant : les sergents dont les noms suivent à la 1re Cie. Michel J. cl. 1895n b° matricule 16574 de la 2e Cie., en remplacement de Denis évacué – à la 4e Cie. Valentin Philippe cl. 1895 n° matricule 16578 de la même Cie. en remplacement de Dilon évacué – à la 5e Cie. Millet Charles cl. 1895 n° matricule 16593 de la 1re Cie. et Masse Sigismond cl. 1892 n° matricule 2045 de la 6e Cie. en remplacement de Brémond et de... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 octobre 2006

Décision du 27 octobre 1915.

*Livrets individuels. – La remise par les compagnies de nombreux livrets individuels trouvés dans les sacs des militaires morts ou évacués à la suite des combats des 19 et 20 octobre indique que la prescription concernant le port obligatoire du livret individuel sur l’homme, dans la poche de al capote est complètement perdue de vue. Les commandants d’unité tiendront la main et seront responsables de l’exécution de cet ordre dont l’importance capitale ne peut échapper à personne. Le colonel rappelle également que chaque homme doit... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2006

Lettre du [mardi] 26 octobre 1915.

Reçu aujourd’hui votre bonne lette de dimanche 24. - Je vous ai fait envoyer d’E. un télégramme qui finira je pense de vous tranquilliser sur ma précieuse santé. D’ailleurs vous devez être maintenant en possession de lettres vous annonçant que nous sommes au repos pour 15 jours au moins, loin des obus et des gaz de toute espèce. Quant aux questions de vent vous ne pouvez pas préjuger en Dauphiné du vent qui souffle en Champagne ; d’autre part pour que les Boches puissent nous envoyer des gaz, il faut un vent très, très faible,... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2006

Décision du 26 octobre 1915.

*Mouvement. – Dans la nuit du 26 au 27, un bataillon ½ du 118e territorial ira stationner à Chigny-les-Roses. L’EM. du régiment et un bataillon resteront à Rilly-la-Montagne. En conséquence le 3e bataillon et les 5e et 8e compagnies iront cantonner ce soir à Chigny avec M. le commandant de Lavalette ; le 6e Cie. relèvera à 19 h. la 4e (Taissy) qui viendra cantonner à Rilly et la 7e relèvera à 19 h. la 8e (Puisieulx) qui viendra cantonner à Chigny ; les trains de combat des 2e et 3e bataillons seront tous à Chigny. *Le service... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2006

Décision du 25 octobre 1915.

*Renseignements téléphoniques. – Au cours des combats récents, le général commandant le corps d’armée a reçu un certain nombre de renseignements téléphoniques de grande importance et contraires à la réalité. Ces renseignements étaient transmis sous la forme : « On dit que … ». Le général attire l’attention de tous les officiers sur le danger de pareils errements. Un renseignement sur la situation au cours du combat doit toujours être donné sous une forme précise et personnelle, surtout quand il est téléphonique. Il doit toujours... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]