08 octobre 2006

Décision du 8 octobre 1915.

*Comptabilité. – Les compagnies remettront demain avec leurs pièces un état sommaire faisant connaître le montant exact du trop perçu pour chacune d’elles pour hautes payes allouées à tort dans le 4e trimestre 1914. *Le sergent Cantrel, adjoint au vaguemestre assurera le service postal de l’EM. du régiment à Puisieulx ; à partir d’aujourd’hui 8 courant et sera placé à cette date en subsistance à la CM.*Service postal. – A l’avenir le bataillon de Rilly fournira tous les jours un conducteur au caporal vaguemestre Brun pour le... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 octobre 2006

Décision du 2 octobre 1915.

*Pendant le séjour à Villers-Allerand la visite vétérinaire aura lieu à 14 h. aux écuries du TR., ferme Lapointe. *Les distributions de vivres auront lieu à Villers-Allerand à 16 h. place de la Mairie. Foin et avoine à 9 h. au TR.*Observations. – Les hommes de la 2e Cie. envoyés hier à 10 h. pour partir à Jonchery se sont présentés sans avoir pris leur repas. Le 11 août les compagnies ont touché des outils et du campement dont quelques unes ne semblent pas avoir tenu compte : les 1re, 3e et 10e compagnies ont 13 serpes et non 12... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 octobre 2006

Décision du 1er octobre 1915.

*Observations. – Le départ de Verzenay s’est effectué hier dans de très mauvaises conditions. En laissant de côté le trouble qu’a pu amener chez quelques uns les deux contre-ordres de la journée, il n’en est pas moins vrai que nombre de gradés, même officiers, ignorent totalement le rôle qui leur incombe. Tout d’abord les officiers donnent le plus mauvais exemple, en s’encombrant malgré les ordres du colonel, encore répétés la veille, d’une foule d’objets auxquels ils n’ont pas droit et qui chargent les voitures outre mesure. Les... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2006

Décision du 30 septembre 1915.

*Mouvement. – A dater de demain 1er octobre, l’Etat-major du régiment, les 2e, 3e, 4e, 6e et 7e Cies., la CHR. seront cantonnés à Villers-Allerand ; la 1re Cie. à Rilly ; la CM. à Verzenay, le train régimentaire à la Neuville; les ravitaillements se feront à 16 h. à Craon-de-Ludes, pour toutes les unités, à l’abri du petit bois. Tous les plis de service, plantons devront donc se présenter désormais à Villers-Allerand ; il ne restera provisoirement à Verzenay que la CM. Les 2e, 3e, 4e, 6e compagnies se rendront directement, cette... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2006

Décision du 29 septembre 1915.

*Malades ou éclopés. – En marche tout homme malade ou éclopé sera laissé sur le côté droit de la route avec son sac et ses armes, muni d’une feuille de papier sur laquelle son commandant de compagnie inscrira, au galop, le nom, n° matricule, compagnie ; se muni à l’avance de fiches toutes prêtes à cet effet ; ne jamais laisser un gradé avec un malade ; les infirmiers et médecins qui marchent à la gauche de chaque bataillon ont pour devoir de surveiller le côté droit de la route et au besoin de laisser le vélo auprès du malade jusqu’au... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2006

Décision du 28 septembre 1915.

*Instructions complémentaires pour le départ 1° Armement, cartouches : 11 paquets ou 88 cartouches sur l’homme (y compris les sous-officiers). Les compagnies doivent, en conséquence toucher au magasin les cartouches nécessaires et cartouchières, s’il y a lieu, pour compléter ce nombre – 103 cartouches par homme au caisson de munitions. 2° Vivres de réserve : 2 jours sur l’homme. – Repas de compléments : 2 repas sur la voiture à vivres. 3° Chargement des hommes : sur le sac : toile de tente ; un outil par homme ; un campement.... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 septembre 2006

Décision du 27 septembre 1915.

*Grenades. – Pour permettre de distinguer entre elles les fusées de grenades d’artillerie, les armées sont informées que les fusées a durée de 7 secondes ont la partie supérieure de la coiffe peinte en noir. *A partir du 28 septembre, à 6 heures, toutes les troupes de la Ve armée seront alertées dans leurs bivouacs et cantonnements, les voitures prêtes à être attelées, les chefs de tout grade seront à leur poste, les états-majors prêts à se porter en avant. *Garde du Drapeau. – Sera composée désormais comme suit dans chaque... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2006

Décision du 26 septembre 1915.

*Félicitations. – Le colonel est heureux et très fier de porter à la connaissance du régiment la note de service qu’il a reçue hier et dont tout commentaire de sa part ne pourrait qu’atténuer la haute portée morale : « Le contrôle de la correspondance du 118e territorial fait le 24 septembre a permis de constater le patriotisme, le sentiment du devoir et la haute valeur morale des soldats de ce régiment. Après dix mois de séjour dans les tranchées où ils ont été en butte au bombardement incessant de l’ennemi, on sent l’abnégation... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 septembre 2006

Décision du 25 septembre 1915.

*Compte-rendu. – MM. les chefs de bataillon, les commandants de la CHR. et de al CM. et les chefs de service (médecin – approvisionnement – détails – téléphonistes – musique) feront connaître par écrit, le 28 au lieutenant-colonel si toutes les mesures, en vue d’un départ, sont bien réglées et les ordres reçus exécutés. Ils présenteront, s’il y a lieu, leurs propositions sur les modifications à apporter à ces ordres, ou sur les difficultés qu’ils auraient rencontrées pour y satisfaire. – Ils insisteront particulièrement sur les points... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 septembre 2006

Décision du 24 septembre 1915.

*En raison des difficultés que présente le ravitaillement en pain de la population civile de la zone de l’armée, le général commandant l’armée décide de réglementer l’achat du pain par les militaires en leur interdisant l’accès des boulangeries à certaines heures de la journée. En conséquence le colonel décide que les militaires ne pourront effectuer des achats dans les boulangeries qu’à partir de 17 heures. *Armes. – En vue de récupérer le plus grand nombre possible d’armes de combattants tués ou blessés, le ministre fait... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]