16 octobre 2006

Lettre du [samedi] 16 octobre 1915. - 13 h.

À Lyon, on exagère ; les combats de Champagne ne nous ont pas coûté 100 000, mais il est certain que les évènements des Balkans nous sont tout à fait défavorables et que nous avons perdu là une grande bataille diplomatique ; l’expédition en Serbie est chose certaine mais on ne va pas prendre grand monde sur le front pour cela ; on suspendra l’action engagée aux Dardanelles et les troupes des Dardanelles feront le plus gros appoint du corps expéditionnaire de Serbie. – Il est bien évident hélas que tout cela n’est pas fait pour abréger... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 octobre 2006

Lettre du [samedi] 16 octobre 1915. - Matin

L’après-midi d’hier, sauf une salve de 6 obus arrivés sans crier gare, a été assez calme ; la nuit très calme, ce matin brouillard, comme d’habitude, faisant présager une belle journée. L’événement saillant d’hier après-midi, c’est le passage de nombreux vols d’oies sauvages défilant dans le ciel avec des cris assourdissants, et se dirigeant vers le sud – en Dauphiné peut-être – .L’arrivée de ces vols nous était annoncée par une vive fusillade des Allemands qui tiraient dessus, on ne sait trop pourquoi ; en tous cas je ne crois pas... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2006

Lettre du [vendredi] 15 octobre 1915. - 13 h.

Je reçois à l’instant votre lettre de mercredi 10 h. 30 ; je suis moi-même surpris de la rapidité avec laquelle mon courrier vous est parvenu ; pour moi, depuis que je suis sur le front, je n’ai reçu qu’une lettre de vous datant de 24 h., il y a quelques mois ; elle venait de Lyon. J’ai reçu également aujourd’hui, aujourd’hui une lettre de Paul via Nice – mise à la poste à Nice – et datée du 10, ce qui est assez rapide. – Au point de vue permissions, chère Li, il faut que je vous explique une fois pour toutes comment cela marche : un... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2006

Lettre du [vendredi] 15 octobre 1915. 6 h. 15

Je pars pour une tournée de tranchées dans un brouillard intense qui nous amènera un peu plus tard un beau soleil. Nuit très canonnée du côté de notre offensive en Champagne. - Ici rien de saillant, cependant hier vers 15 h. 30 un gros pépin -150- est tombé sur notre toit ; heureusement qu’il a rencontré une grosse poutre de la charpente du toit qui l’a fait éclater de suite, en sorte qu’il n’a abîmé que le premier et 2 chambres du premier (dont très peu la mienne), mais le plafond du rez-de-chaussée n’a pas été crevé, ce qui est le... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 octobre 2006

Carte du [jeudi] 14 octobre 1915.

Nous avons vu le jour ce matin dans un épais brouillard, ce qui est assez apprécié ici, car cela permet de se promener en pleine campagne, aussi bien vu que la nuit ; il est probable qu’à partir de 9 h. la journée sera superbe. Rien de nouveau, hier à la tombée de la nuit, de gros pépins.
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 octobre 2006

Lettre du [mercredi] 13 octobre 1915. 13 h.

Ce matin je vous disais mes inquiétudes en ce qui concerne un sous-officier de dragons auquel j’avais prêté Grisette hier dans l’après-midi et qui n’était pas rentré ce matin. Tout est retrouvé, le dragon dans une ambulance ne se rappelait de rien par suite d’une formidable chute sur la tête, et Grisette dans une autre ambulance, complètement roulée dans la boue, avec une bosse sur le nez grosse comme une orange et une grande éraflure au cou, l’un et l’autre sans blessures graves, heureusement ; mais comme Grisette ne parle pas et que... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 octobre 2006

Lettre du [mercredi] 13 octobre 1915. 6 h. 45

Nuit presque sans sommeil parce que j’ai prêté hier Grisette à un sous-officier de dragons, excellent cavalier et que ni l’un ni l’autre n’ont reparu ; je crains qu’ils soient tous deux morts dans quelque coin de la plaine, à moins que le dragon ait fait une fugue du côté d’Epernay, mais c’est peu probable, car c’est un garçon sérieux. Ici rien de nouveau, je crains que nous soyons sur place encore pour longtemps. Beau temps, très doux, passages nombreux d’étourneaux, ramiers, etc. : si je pouvais vous envoyer un message par étourneau... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2006

Lettre du [lundi] 11 octobre 1915. 13 h.

Il semble que les évènements des Balkans, qui sont incontestablement un échec pour la politique de la quadruple entente, ont influé défavorablement sur l’offensive commencée et je crois que cette fois encore (opinion toute personnelle) elle ne prenne pas l’ampleur  que j’espérais il y a seulement quinze jours. Alors je ne vois plus de fin à cette guerre que par l’épuisement en hommes et en argent des austro-boches et la perspective d’un 2ème hiver dans les mêmes parages est loin d’être réjouissante ; enfin, il en sera ce que le... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 octobre 2006

Lettre du [samedi] 9 octobre 1915. 14 h.

Ici, rien de nouveau, le pays où nous sommes a beaucoup de pommes et j’en profite largement ; il y a aussi quelques pépins mais sans exagération. J’étais très mal installé le premier jour, mais j’ai pu trouver une chambre propre avec un beau tapis, un lit à sommier dur avec un matelas ; d’autre part j’ai trouvé une paire de draps, un édredon et avec ma couverture et mon grand manteau, je dors assez confortablement. Une belle chambre n’avait plus de fenêtres, ou du moins plus de vitres ; une fenêtre à peu près intacte prise dans une... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 octobre 2006

Lettre du [vendredi] 8 octobre 1915. 14 h.

Ma Li chérie, on a un bon moral, le temps est assez beau et on espère toujours que les évènements militaires auront une tournure favorable qui amènera la fin de la guerre au printemps.
Posté par le chamois à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]