18 septembre 2006

Lettre du [samedi] 18 septembre 1915

Rien de nouveau ici. Je changerai de place sous peu pour revenir sans doute dans le pays où j’ai été si longtemps ; je le regretterai car j’étais infiniment plus occupé et plus intéressé ici qu’ailleurs.
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 avril 2006

Lettre du [vendredi] 9 avril 1915, depuis le secteur postal 109

Ma chère Louise Toujours rien de nouveau relativement au projet de déplacement dont je vous ai entretenu hier. Se fera-t-il ? Ne se fera-t-il pas ? Je le saurai peut-être ce soir et serai peut-être en route demain mais pour le cas ou ce voyage vers vous serait encore ajourné, je ne veux pas vous priver de votre lettre quotidienne, que j’exécute ci-dessous. Donc hier à la nuit le temps s’est mis au grand beau et je suis allé dans les vignes assister à la manœuvre d’un projecteur électrique, manœuvre d’ailleurs très intéressante... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2006

Lettre du [jeudi] 8 avril 1915, depuis le secteur postal 109

Ma chère Louise Rien qu’un petit mot ce soir pour vous dire que j’irai peut-être vous voir et passer deux ou trois jours de fin de vacances avec vous par suite d’une toute nouvelle disposition du général en chef dont je serais le premier à profiter à Verzenay. Je n’insiste pas car si la chose peut se réaliser aussi rapidement que je le suppose, j’arriverai probablement avant ce mot. Rien de nouveau aujourd’hui, quelques giboulées et une douzaine de pépins sans casse. Adieu ma chère Louise et à bientôt j’espère. Votre L. M. ... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2006

Lettre du 3 avril 1915. - Verzenay

[...]Aujourd’hui pluie douce et tiède qui s’arrête en ce moment ; peut-être aurons nous tout de même un beau jour de Pâques ! Comme je vous le disais hier nous n’avons pas reçu d’obus depuis mardi et nous prenons les plus grandes précautions pour éviter d’attirer l’attention des voisins d’en face : pas de mouvements de voitures le jour, pas de mouvements de troupes, nous allons même élargir des sentiers à travers la forêt pour que les voitures légères puissent aller sans se découvrir aux villages voisins ; enfin nous nous... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2006

Lettre du 2 avril 1915. - Verzenay

[...] Ma Li chérie, ne vous inquiétez pas pour le moment des bombardements de Verzenay ; depuis mardi à 10h nous n’avons pas reçu un seul obus, pourquoi ? On n’en sait absolument rien. Au point de vue général, je crois que nous sommes encore ici pour longtemps, la trouée tentée à Perthes a coûté tellement de casse pour une avance de quelques kilomètres qu’on paraît y avoir renoncé et il semble que le haut commandement attend un événement extérieur important. Est-ce la prise de Constantinople ? Est-ce l’entrée en scène de l’Italie,... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 décembre 2005

Carte du 26 décembre 1914. - 10 h.

[...] Reçu ce matin le filet que je vous avais demandé ; merci, il me rendra des services dès que le canal sera dégelé. Hier soir à 21h les Allemands ont prononcé une attaque assez vive (projecteurs, canons, mitrailleuses) mais sans résultats. Nous avons toujours un temps clair et froid depuis deux jours et il paraît devoir durer ; si ce temps se maintient, sans neige, c’est ce que nous pouvons désirer de mieux pour notre hiver. Hier mon moral n’était pas très brillant parce que j’étais attristé de passer loin de vous cette... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 décembre 2005

Lettre du 24 décembre 1914. - 18 h.

[...]Revenons aux petits faits de chaque jour. Je vous ai dit au moins une fois déjà, je crois, que d’une façon générale l’armée française va avancer ; par où se fera la grosse poussée ? Joffre le sait et pas moi, mais je crois qu’elle ne se fera pas beaucoup attendre et que d’ici dix jours nous aurons quitté le pays que nous occupons. Ce soir, à une quinzaine de kilomètres à l’Est d’ici, il y a déjà eu un très vif combat, dont j’ignore le résultat. Ce n’est en tous cas qu’une action partielle. En tous cas je puis vous assurer que la... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2005

Carte du 23 décembre 1914. - 18 h.

[...] Aujourd’hui journée aussi calme que celle d’hier avait été agitée. Je me suis occupé, pour la plus grande partie, de travaux de forge, car ici je suis directeur d’un atelier de maréchal-ferrant, d’un atelier de charronnage, de peinture et bâchage de voitures, etc. etc. [... ] En attendant je vous remercie du petit paquet reçu ce soir contenant un passe-montagne et un petit réchaud à alcool solidifié, les deux me rendront certainement le plus grand service. [...]
Posté par le chamois à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2005

Carte du mercredi 23 décembre 1914. - 11 h.

La nuit a été plus calme que l’après-midi. Il y a quelques progrès sur notre front, ici, mais pas aussi considérable qu’on l’espérait car la position ennemie est formidable. Ici, nous nous apprêtons à fêter Noël dans la mesure de nos moyens, mais nous ne savons pas encore si une messe de minuit solennelle, à l’église, sera autorisée. En tous cas, si elle ne l’est pas, elle sera toujours dite dans des caves ou locaux particuliers par nos prêtres soldats. Vous ai-je dit que nous avions en plus du Père d’Anselme deux missionnaires... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2005

Carte du mercredi 23 décembre 1914. - Verzenay

La nuit a été plus calme que l’après-midi. Il y a quelques progrès sur notre front, ici, mais pas aussi considérable qu’on l’espérait car la position ennemie est formidable.
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]