09 novembre 2005

Lettre du capitaine Monrozier le 9 novembre 1914

[...] Ne vous préoccupez pas outre mesure de ce que je vous ai dit au sujet du colonel et de ce que j’ai promis à madame Nanta : il ne s’agit pas de lui faire un rempart de mon corps, dans la guerre moderne, ceci n’existe plus, il s’agit beaucoup plus pacifiquement de veiller à ce que le colonel se soigne, à ce qu’il ne fasse pas d’imprudences inutiles et à ce qu’il ne se laisse pas envahir par le noir, ce qui lui arrive quelquefois depuis la mort de son fils. Mais soyez bien tranquille, ma chère Li, je sais que j’ai une femme qui... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 novembre 2005

Lettre du capitaine Monrozier le 6 novembre 1914

Aujourd’hui, journée agitée ; d’abord à 7h, revue des 17 voitures (sur 47) que nous avions à la date de ce matin, par le général ; il a trouvé qu’on ne nous servait pas trop bien ; enfin pourvu que ces voitures ne cassent pas, c’est tout ce que nous leur demandons : la question des harnachements sera encore plus compliquée que celle des voitures car cinq fois sur dix, les harnais réquisitionnés ne vont pas aux chevaux et c’est assez compliqué d’ajuster tout cela. Ce soir à partir de 13h j’ai circulé en voiture dans les environs pour... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2005

Lettre du capitaine Monrozier le 4 octobre 1914. - Fontaine

Aujourd’hui dimanche, ma chère Li, je suis allé à la messe à 7 h. à Saint-Bernard*. J’ai passé à 9 h. une revue de nos hommes. De là je suis monté à cheval à 10 h. pour aller à Plombières où je suis arrivé à 11 h. Longue conversation avec Marie en attendant Jean et Frédéric qui venaient à pied. Dîner et retour ici à 4 h. Bonnes causeries de famille. Je n’avais pas vu Plombières depuis notre voyage de noces ; vous souvenez-vous ? Jean a monté mon cheval quelques instants et en a été enchanté. C’est un bon cheval, qui est solide et ne... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2005

Lettre du capitaine Monrozier le 3 octobre 1914. - Fontaine

[...] Ma chère Li, excusez le décousu de cette lettre, mais c’est à peu près une réponse point par point à la vôtre donc, décousu pour décousu ! – J’ai reçu tous vos envois, merci infiniment, le plaid écossais me rendra grand service pour la campagne d’hiver. – En fait de chaussettes, envoyez-m’en encore deux paires, mais pas davantage, puis mes gros gants fourrés d’auto (qui sont je crois dans le tiroir du secrétaire de ma chambre) et un cache-nez bleu ardoise si possible (couleur capote de troupier). Ce matin je suis allé avec le... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2005

Lettre du capitaine Monrozier le 2 octobre 1914. - Dijon

On ne reparle plus de notre départ, en tous cas, si nous partons ce ne sera pas encore pour la ligne de feu mais seulement pour faire plus au nord ce que nous faisons actuellement à Dijon et vous pouvez être certaine que tant que les Allemands seront en France, ce n’est pas le 118 qui les verra, à moins qu’ils ne viennent investir Dijon, ce qui est de moins en moins probable. Vu Marie ce matin, rien de nouveau ; comme on nous laisse maintenant beaucoup plus de liberté, je pense aller déjeuner avec les T[ulf], à... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2005

Lettre du capitaine Monrozier le 28 septembre 1914. - Fontaine

[...] Reçu ce matin votre lettre du 26 adressée chez Marie. J’ai par hasard envoyé un boy-scout chez Marie pour voir si elle n’avait pas de nouvelles de Joseph et elle lui a remis votre lettre. Ne croyez pas qu’en adressant chez Marie vos lettres, elles me parviendront plus tôt en cas de départ, c’est le contraire. Au contraire, lorsque nous changerons, sitôt arrivés à notre nouvelle destination (qui sera probablement sédentaire), le colonel télégraphiera au directeur des postes de Dijon, mais en toute sincérité, ma chère Li, je crois... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 septembre 2005

Lettre du capitaine Monrozier le 27 septembre 1914. - Fontaine

[...] Notre installation à Fontaine[-lès-Dijon] est beaucoup plus confortable qu’à Pouilly, nous sommes, le colonel et moi, logés chez une vieille dame âgée de 82 ans qui est très aimable ; elle habite seule (avec domestiques) une grande et belle maison à 1 étage, qui ferait vos délices car elle est toute en longueur. Il y a au moins huit pièces au rez-de-chaussée. J’ai une grande chambre avec un petit cabinet de toilette et un bon lit dont j’apprécie la mollesse après la dureté de celui de Pouilly. Dans ma chambre il y a deux... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 septembre 2005

Lettre du capitaine Monrozier le 25 septembre 1914. - Pouilly

[...] Voici ma dernière de Pouilly que nous allons quitter sans regret pour aller nous installer demain à Fontaine-lès-Dijon dans des conditions beaucoup plus confortables pour nos hommes ; ceci grâce à notre musique, laquelle a tellement séduit le gouverneur qu’il nous a accordé sans difficultés ce changement. J’ai passé toute une matinée à préparer ce cantonnement. Je suis logé, ainsi que le colonel, dans une grande maison bourgeoise très confortable habitée par une vieille dame excessivement aimable, ce qui change singulièrement... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 septembre 2005

Lettre du capitaine Monrozier le 24 septembre 1914. - Dijon

[...] Reçu votre lettre du 23 et suis navré des nouvelles que vous me donnez de ce pauvre Emile, c’est triste, triste. Aujourd’hui encore, j’ai passé toute une journée en route pour chercher des cantonnements et cela n’a pas été sans résultats. Nous allons quitter Pouilly demain (samedi) à midi pour nous installer à Fontaine-lès-Dijon où nous serons j’espère beaucoup plus confortablement et en tous cas beaucoup mieux accueillis. Je vous donnerai demain soir, ou plutôt dimanche, des nouvelles détaillées de cette nouvelle... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2005

Lettre du capitaine Monrozier le 23 septembre 1914.

[...] Impossible aujourd'hui de vous écrire longuement, j'ai passé toute ma journée (éreintante d'ailleurs) à chercher des cantonnements dans les environs nord de Dijon, car le général nous a autorisés à changer de cantonnements. Reçu enfin nouvelles laconiques de Joseph en date du 18 (il était parti dans la nuit du 15 au 16), c'est bref : reçu baptême du feu, vais bien malgré la pluie, adresse 4e régiment d'artillerie lourde, 10e batterie par Versailles. Cela ne signifie pas qu'il soit près de Versailles mais seulement que le... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]