02 avril 2006

Lettre du 2 avril 1915. - Verzenay

[...] Ma Li chérie, ne vous inquiétez pas pour le moment des bombardements de Verzenay ; depuis mardi à 10h nous n’avons pas reçu un seul obus, pourquoi ? On n’en sait absolument rien. Au point de vue général, je crois que nous sommes encore ici pour longtemps, la trouée tentée à Perthes a coûté tellement de casse pour une avance de quelques kilomètres qu’on paraît y avoir renoncé et il semble que le haut commandement attend un événement extérieur important. Est-ce la prise de Constantinople ? Est-ce l’entrée en scène de l’Italie,... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2006

Décision du 2 avril 1915. - Verzenay

*Deuil. – Le lieutenant-colonel a la douleur de faire part au régiment de la mort des soldats Gargaud Régis, Julien Adrien, Raynaud Louis de la 1re Cie. tué à l’ennemi le 31 mars 1915. *Train régimentaire. – A partir d’aujourd’hui le Train régimentaire est transféré à Verzy. Les distributions se feront jusqu’à nouvel ordre à 19 h. à Verzenay, pour éviter toute circulation sur la route pendant le jour. En conséquence tous les chevaux des trains de combat des compagnies devront demeurer à Verzenay d’une façon permanente et si ces... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 02:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 avril 2006

Décision du 1er avril 1915. - Verzenay

*Vivres de réserve. – En remplacement des vivres de réserve qui viennent d’être consommés, il sera distribué le 2 avril les quantités ci-après : Rationnaires Pain de guerre Conserves Potage salé 1er bataillon 939 564 kg 564 kg 94 kg 2e bataillon 884 530 kg 530 kg 88 kg 3e bataillon 966 580 kg ... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2006

Décision du 31 mars 1915. - Verzenay

*Outils. – Les compagnies remettront le 2 avril l’état des outils portatifs qu’elles ont en leur possession en faisant entrer en ligne de compte ceux qu’elles ont touchés hier ou aujourd’hui ; ces états devront être faits avec le plus grand soin et devront coordonner absolument avec ceux que le colonel a entre les mains et dont il s’est servi pour faire la distribution aux Cies. suivant leur demandes. – Les Compagnies feront connaître en même temps si elles ont ouvert le contrôle nominatif des détenteurs d’outils, qui a été prescrit... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2006

Décision du 30 mars 1915. - Verzenay

*Solde et prêt auront lieu à Verzenay mercredi 31 mars et jeudi 1er avril de 9 h. à 11 h. et de 13 h. à 17 h. Comme d’habitude, MM. les officiers qui ne pourraient se déplacer délégueront leur sergent-major pour toucher leur solde.*Hautes-payes. – Les Cies. remettront après-demain jeudi au bureau de l’officier des détails, un état indiquant les renseignements demandés par le dépôt, et du modèle indiqué ci-dessous.118e Régiment Territorial d’Infanterie...e CompagnieEtat nominatif des militaires admis à la haute-paye journalièreN° mle ... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2006

Décision du 29 mars 1915. - Verzenay

*Ordre du régiment n°82 Mutations. – Par décision de m. le général commandant la division du Maroc en date du 27 mars 1915, M. le médecin aide-major de 1re classe Cros du 118e régiment territorial d’infanterie passe au parc d’artillerie divisionnaire et M. le médecin aide-major de 2e classe Gayet du parc d’artillerie divisionnaire passe au 118e territorial, à la date du 28 mars.Verzenay, le 29 mars 1915.Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.*Hygiène. – Le général commandant l’armée recommande encore... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2006

Décision du 24 février 1915. - Verzenay

*Mutations. – Les gradés et hommes dont les noms suivent, détachés à la Cie. de mitrailleuses, sont reconnus inaptes à leur emploi ; ils cessent leur subsistance à cette unité à la date de demain 25 courant et rentreront à leurs compagnies aujourd’hui après al soupe du soir. 5e Cie. Grangeon, sergent ; Adam. – 3e Cie. Blanc Auguste ; Lombard Mathieu, sergent. – 4e Cie. Richaud. – 6e Cie. Coindre caporal ; Marrel. – 9e Cie. Decaup, caporal. – 10e Cie. Callot H. ; Lecca. – 11e Cie. Bourdarel ; Serre. – Blanc Guillaume, cl. 1891, de la... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2006

Décision du 23 février 1915. - Verzenay (le 22 néant)

*Ordre du régiment n° 66Mutations. – Par décision de M. le général commandant la Ve armée en date du 16 février 1915 : M. le médecin aide-major de 2e classe Clavel du 118e territorial d’infanterie passe à l’ambulance n° 10 du 9e corps (division du Maroc). – M. le médecin aide-major de 1re classe Henry du même régiment, passe au groupe de batteries de 90 de la division marocaine. – M. le médecin aide-major Cros à l’ambulance n° 10 du 9e corps (division du Maroc) passe au 118e régiment territorial d’infanterie ; est affecté au 1er... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 février 2006

Décision du 21 février 1915. - Verzenay (le 20 néant)

*Départ. – Trahi par ses forces, le lieutenant Belin, malgré son énergie et sa volonté est obligé de quitter le front pour rentrer au dépôt. En se séparant de ce collaborateur si dévoué, de cet ami fidèle, qui depuis le début de la campagne n’a pas cessé, avec un zèle et une abnégation continues, de se consacrer tout entier à la tâche ardue et ingrate de l’administration du corps, le lieutenant-colonel personnellement et sur d’être l’interprète du 118e, lui dit bien haut combien son départ sera regretté de tous ; nos souhaits, nos... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2006

Décision du 19 février 1915. - Verzenay

*Renfort. – Un détachement de renfort de 260 hommes, pour le régiment, arrive ce soir à Verzenay. Le 1er bataillon recevra 56 hommes, le 2e bataillon 104 et le 3e bataillon 100.*Prêt. – Le prêt aura lieu après-demain dimanche de 9 heures à 11 heures et de 13 heures à 15 heures.*Pattes d’épaule. – Malgré les ordres précédemment donnés, beaucoup d’hommes ont encore des pattes d’épaules confectionnées en drap rouge ou avec de vieilles bretelles, alors que les compagnies ont gardé de vieilles capotes en nombre plus que suffisant ; ces... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]