28 août 2005

Décision du 28 août 1914. - Beaulieu

*Au sujet des prisonniers allemands. – Le ministre télégraphie ce qui suit : « J’apprends que dans un certain nombre de régions, les prisonniers allemands sont traités avec des égards absolument excessifs au moment où l’armée allemande, chaque fois qu’elle pénètre sur le territoire français ou sur celui de nos alliés, se livre systématiquement aux plus honteuses violences, non seulement sur les soldats, mais encore sur les enfants, les femmes et les vieillards. Donner aux prisonniers quelque soit leur grade autre chose que le... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 août 2005

Décision du 27 août 1914. - Beaulieu

*Prêt du 21 au 31 août. – Il sera retenu, au prochain prêt, aux compagnies suivantes le montant des bons de tabac pris au camp de Massillan, savoir : 3e Cie. : 13,50 f. – 4e Cie. : 14,10 f. – 5e Cie. : 15 f. – 6e Cie. : 12,90 f. – 8e Cie. : 13,95 f. – 9e Cie. : 14,85 f. – 10e Cie. : 14,40 f. – 11e Cie. : 13,50 f. – 12e Cie. : 14,55 f.D’autre part, il sera également retenu à chaque compagnie, la somme de 7,70 f., montant des 5,500 kg de suif qu’elle a reçus de l’officier d’habillement.*Sous-officiers à solde mensuelle. – Comme suite à... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2005

Décision du 26 août 1914. - Beaulieu

*Vaccination. – Tous les médecins militaires doivent vacciner et revacciner tous les militaires n’ayant jamais été vacciné ou qui l’auraient été depuis plus de 8 ans. Le médecin chef tient à l’hôpital mixte de Nice, à leur disposition, sur un simple bon, le vaccin nécessaire. *Le général gouverneur de Nice a été informé qu’un groupe d’hommes du 67e chasseurs est intervenu ce matin pour empêcher le capteur de chiens accompagné d’un agent de police de remplir ses fonctions. Les chefs de corps et de détachements rappelleront à leurs... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 août 2005

Décision du 25 août 1914. - Beaulieu

*Ordre du régiment n° 8Nominations. – En vertu des pouvoirs qui lui sont conférés, le lieutenant-colonel nomme :1° au grade de caporal, à la 11e Cie., le soldat Wassler de la même Cie.2° au grade et à l’emploi de caporal armurier, à la CHR. le soldat armurier Nicolas, de la CHR.Ces nominations dateront du 25 courant.Beaulieu, le 25 août 1914. Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.*Etablissements de boissons. – A partir d’aujourd’hui, les débitants de boissons ne pourront plus employer de femmes dans leurs... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 août 2005

Décision du 24 août 1914. - Beaulieu

*Ordre du régiment n° 7 Cassation. – En vertu des pouvoirs qui lui sont conférés, le général de brigade commandant le 1er groupe de régiments territoriaux, casse de son grade le caporal M.......d de la 1re Cie. pour, étant en état d’ébriété, avoir tenu des propos inconsidérés. Le soldat M.......d sera placé à la 2e Cie. du 118e territorial. Cette mutation datera du 24 août. Beaulieu, le 24 août 1914. - Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta. *MM. les officiers et les sous-officiers à solde... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 août 2005

Décision du 23 août 1914. - Beaulieu

*Le général gouverneur appelle à nouveau l’attention des chefs de corps et de détachement, sur la nécessité de ne percevoir sur les bons journaliers, que les quantités de denrées correspondant exactement à l’effectif des hommes et des chevaux. Les différences, qui pourraient se produire dans les perceptions d’une journée, doivent être régularisées le lendemain. Les trop perçus engageront la responsabilité pécuniaire et disciplinaire des chefs de corps et de détachement. *Chaque adjudant de bataillon présentera lundi matin au... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 août 2005

Décision du 22 août 1914. - Beaulieu

*A partir du 22 août les compagnies prendront chez M. Cazats Lacqua, quai du Midi ( près l’hôtel Bristol ) le bois de chauffage qui leur est nécessaire et qu’elles touchaient précédemment chez M. Ferrari.*Le lieutenant-colonel a eu connaissance que des militaires du 118e se sont présentés dimanche dernier à la gare de Beaulieu et se  sont fait délivrer des billets pour diverses directions ; en outre au retour ces militaires ont effectué le voyage sans billet et se sont montrés inconvenants avec le chef de gare qui leur faisait... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 août 2005

Lettre du jeudi 20 août 1914 depuis Beaulieu

[...Considérations sur l’économie et la marche de l’usine...]Je suis toujours au Victoria à Beaulieu[-sur-Mer]. Pour combien de temps, Dieu seul le sait. Mais je ne pense pas qu’on nous déplace beaucoup tant que l’Italie n’aura pas pris parti dans le conflit européen. Notre destination probable serait ou l’Algérie, ou le Maroc, ou la frontière des Alpes, ou l’occupation des pays conquis, s’il y a conquête.Je vous reviendrai, soyez sans crainte, le bon Sacré-Cœur est avec nous. Personne ne peut avoir d’idée de la durée de la guerre. Je... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2005

Décision du 19 août 1914. - Beaulieu

*Ordre général n° 5La constitution de la garnison de guerre de la place est terminée. Les trop nombreux écarts de tenue qui se sont produits au cours de cette période critique et qui pouvaient trouver leurs causes dans le brouhaha de la mobilisation et l’arrivée presque simultanée dans la place d’un grand nombre de corps territoriaux tout nouvellement mobilisés ne sauraient aujourd’hui être tolérés.Les chefs de corps, de détachement et de services sont invités à prendre sous leur responsabilité personnelle les mesures nécessaires pour... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2005

Décision du 18 août 1914 - Beaulieu

*Ordre du régiment n° 6Cassation. – Vu le rapport du chef de corps et conformément aux prescriptions de l’art. 377 du service intérieur des corps de troupe, le général Vimard, commandant d’armes d’Avignon commandant la 75e division de réserve, casse de grade, le sergent J.....u de la 11e Cie. du 118e régiment territorial et le remet soldat de 2e classe dans une compagnie du 1er bataillon, pour s’être enivré étant chef de patrouille, avoir abandonné sa troupe et avoir nécessité son transport en voiture au gîte de cantonnement, en... [Lire la suite]
Posté par le chamois à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]