*Les commandants de compagnie, après avoir interrogé les hommes, feront coller sur la première page du livret individuel, au verso, l’adresse de la personne à laquelle il faudrait envoyer un renseignement dans le cas d’accident, mort, blessure, survenant à l’homme. Chaque chef de Bon. remettra demain mardi 9 heures, au bureau du lieutenant-colonel l’état nominatif des officiers de son bataillon avec la même mention.
*Une commission de réforme se réunira aujourd’hui lundi 10 à 15 heures à l’hôpital militaire de Nice.
*Il est recommandé aux hommes d’écrire très lisiblement la suscription de leurs lettres et de prévenir leurs familles d’observer la même recommandation. On doit en outre mettre sur chaque lettre, ou envoyée ou reçue, les deux mots « Franchise Postale ».
*Une boîte aux lettres portant la suscription « Boîte aux lettres militaires » est placée à partir d’aujourd’hui à la poste. Les hommes devront y déposer leur correspondance.
*Le rassemblement s’est effectué ce matin encore, surtout pour les tambours et clairons, très lentement ; il faut absolument que les hommes arrivent à se débrouiller plus rapidement.
*MM. les commandants de Cie doivent profiter du long repos qui existe entre les deux exercices ( de 9 h. à 14 h. ) pour faire des théories sur le tir, les devoirs du soldat, ajuster les tenues défectueuses, coudre les galons, écussons, en un mot, donner au 118e l’aspect de soldats solides et non d’une troupe sans cohésion ni discipline.
*Demain matin à 9 h. MM. les commandants de compagnie remettront au bureau du colonel l’état des effets de toute nature qui leur seraient nécessaires pour parfaire et compléter l’habillement de leurs hommes. Ne pas tenir compte des rectifications et réparations qui doivent être faites sur place.
*Baignade. – MM. les chefs de bataillon remettront demain matin à 9 heures l’état nominatif de 4 très bons nageurs pour surveiller la baignade et le nom d’un officier pour diriger ce service.