*Prescriptions du gouverneur. – En temps de guerre il n’y a pas de repos hebdomadaire. Les dimanches, les troupes feront les exercices ou travaux ordinaires jusqu’à 11 heures. L’après-midi du dimanche sera consacré aux lavages, nettoyages et revues et les hommes ne seront libres qu’aux mêmes heures que pendant la semaine. La marche hebdomadaire, les exercices et les tirs auront lieu les jours ( pairs ou impairs ) où le corps ne doit pas exécuter de travaux de fortification.

*La distribution de viande congelée aura lieu à l’abattoir municipal de Dijon le lundi 26 octobre à l’heure habituelle. Elle se fera ensuite tous les deux jours sauf avis contraire. La quantité à percevoir est fixée à 350 grammes par homme. MM. les commandants de Cie. enverront à Fontaine-lès-Dijon tous les soirs avant 17 heures, sans faute, les bons correspondant à la quantité à toucher le lendemain matin. Il reste entendu que les jours où les Cies. toucheront la viande congelée elles n’auront pas droit à l’indemnité de viande.

*Situations. – Le major du 58e se plaint que les Cies. ne tiennent pas compte des rectifications signalées, à faire sur les situations administratives.

*Campement. – L’état numérique du campement à remettre hier samedi, ne sera adressé au lieutenant-colonel que lundi.

*Tombereaux. – Le 3e Bon. qui a 3 tombereaux en passera un cet après-midi même au 2e Bon. et un au 1er Bon., avec cheval et conducteur ; chaque chef des 1er et 2e Bons. donnera un reçu au commandant du 3e ; bêtes et gens seront pris en subsistance, ainsi que ceux de la tapissière, par la 1re Cie. du Bon.

*Certaines compagnies portent sur leurs situations rapports dans la colonne « En subsistance dans d’autres unités » les hommes passés dans la 8e région. L’effectif de ces hommes ne doit pas paraître sur les situations, puisqu’ils n’appartiennent plus au 118e.

*Marche hebdomadaire. – Aura lieu mardi 27 ; longueur de la marche, environ 20 kilomètres ; rassemblement du régiment à 8 h. au croisement de la route de Dijon à Savigny avec le chemin de Vantoux à Asnières. Chargement complet de campagne pour tout le monde excepté le détachement arrivé vendredi qui aura le sac vide et pas de cartouches.

*Absences. – Il est bien entendu qu’aujourd’hui personne ne doit aller en ville ; du reste, à l’avenir, pour éviter tout ennui, reproche ou compte-rendu, le colonel interdit d’une façon formelle à tout militaire du régiment, quel que soit son grade, d’aller en ville, dans l’après-midi, sans une autorisation signée de lui. Toutes les corvées, courses, commissions devront se faire dans la matinée.

*Tir, jeudi 29 octobre, au stand de Montmuzard pour tout le régiment.

*Félicitations. – Le 17 octobre dernier, au cours d’un incendie, rue Berbisey, le soldat réserviste Thévenin de la 8e section de COA., a sauvé une fillette de 18 mois enfermée dans une chambre et qui était sur le point d’être étouffée par la fumée. Le général gouverneur est heureux de féliciter le soldat Thévenin de son beau dévouement.

Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.