*Indemnités de charges de famille. – Le trésorier du corps fait connaître qu’il a posé la question au ministre au sujet du payement des indemnités de charges de famille allouées aux officiers ( jusqu’au grade de chef de bataillon inclus ) pères de plus de trois enfants. En conséquence les intéressés remettront leur déclaration régulière le 10 décembre au plus tard au bureau de l’officier payeur qui les transmettra au trésorier du corps.

*Le soldat Tourette détaché à l’état-major de la division, rentre à sa Cie. à la date d’aujourd’hui.

*Chaussures. – Le général commandant la DES. fait connaître : 1° que les corps doivent effectuer sur place, le plus de réparations possible aux chaussures – 2° que les chaussures qu’ils ne peuvent réparer doivent être envoyées au dépôt. Par conséquent les Cies. qui ne pourraient réparer leurs chaussures encore susceptibles d’être utilisées devront les verser au magasin du corps à Verzenay. Le bureau du colonel tient d’un autre côté à leur disposition une liste des maisons d’Epernay qui se chargeraient de réparer les chaussures.

*Malades. – Le général de division prescrit que les malades qui n’auraient pas pu prendre leur repas du matin avant de rejoindre le poste de secours de Verzenay emporteront avec eux un repas froid ; à leur arrivée dans le dit poste il leur sera donné une boisson chaude : thé, café ou tilleul.

*Conditions de délivrance aux parties prenantes de diverses denrées et matières. – Dans le but d’améliorer l’ordinaire, les troupes pourront acquérir des denrées en augmentation de la ration normale sur les fonds des ordinaires et suivant les ressources des stations magasins. MM. les officiers qui le désireraient peuvent également se fournir de denrées.

Le savon sera imputé sur les fonds de la masse générale d’entretien des corps.

Les seuls suppléments délivrés à titre gratuit sont le sucre, l’eau de vie, le thé, le café, dans les limites indiquées par la note 1 277 DMµO. du 16 octobre 1914 ; les bougies, allumettes, pétrole le sont également dans les limites indiquées par la note 155 du 26 octobre du général DA. – Les demandes de denrées à titre remboursable qui pourraient être faites par des officiers le seront par les soins des officiers d’approvisionnement qui en effectueront le remboursement au gestionnaire du CVAX. Ci après le tarif de remboursement :

Denrées

Chocolat

quintal

280 f.

Potage Percy

quintal

184 f.

Thé

quintal

550 f.

Gruyère

"

190 f.

Sardines

"

250 f.

Thon

"

325 f.

Pommes de terre

"

9 f.

Saucisson

"

475 f.

Viande protégée

"

485 f.

Matières

Bougies

quintal

170 f.

Essence

hecto.

50 f.

Tarif de remboursement de l’huile et du savon, fixé par le général commandant l’armée ( dépêche ministérielle n° 8 575 3/5 )

Huile comestible

quintal

120 f.

Savon

quintal

70 f.

Le lieutenant-colonel commandant le 118e territorial. Signé : Nanta.